Hydrocarbures : 1+9 est égal 19 : quand Chatur manipulait les chiffres…

Un nouveau mode de calcul arithmétique est inventé à la Société comorienne des Hydrocarbures (SCH). Mais seule «l’entreprise du pétrole » est autorisée à l’appliquer après l’agrément délivré par l’académie Mohamed Chatur Elbadaoui, agrégé en mathématique conventionnelle.

Comme la Direction générale dépensait sans compter, il faut justifier les surcoûts élevés des petits et grands marchés conclus dans l’opacité : le bitume, l’unité de gaz, les camions-citernes. Malgré un prix du pétrole faible sur le marché mondial, la tonne passe de 49,9 dollars à 109 dollars dans une omerta totale puisqu’il entretient une hausse artificielle des coûts d’achats du pétrole…avec, semble-t-il, des commissions sous couvert « d’une assistance technique» qui ne profite qu’aux morts. Allez chercher à comprendre (…).

Le Conseil de direction est aux abois, le Conseil d’administration (CA) mis en veilleuse par le DG comme « son imam » l’a fait pour la Cour constitutionnelle. Le patron profite du vide, viole l’article 52 du Code de passation des marchés. Et 1+9 est égal 19, rappelant le jeu rire des enfants lorsqu’au CP1 ils répondent à l’adition 1+0 est égale 10.

Mais entre les enfants et le boss, il y a la magie d’entrainer « les autres » dans la danse, le DAF, le comptable, eux aussi experts en mathématique conventionnelle. La directrice commerciale adjointe, fille d’un nom célèbre, entre elle aussi dans la grande mafia politico-financière. Cette petite jeune femme sourit de toutes ses dents en validant la nouvelle algèbre.

Il y a certains qui diront que nous parlons sans preuves. Normal mais ce n’est pas le lieu idéal pour les fournir. Ceux qui se limiteront sur cet argument de bas niveau sont ceux qui sont exclus du petit cercle fermé du « Docteur » Chatur. Il y a quelques semaines, la calculatrice est mise dans un tiroir, les rideaux tombent et 4+4 est égal 44. Vivent les manipulations des chiffres aux Hydro.

Abdillah Saandi Kemba

1 commentaire sur Hydrocarbures : 1+9 est égal 19 : quand Chatur manipulait les chiffres…

  1. Nous vous avons averti dès le début du mandat du colonel – Imam – président Azali Assoumani.La société comorienne des hydrocarbures sera une cache à lait du parti CRC, c’est à dire une pompe à fric de la CRC.
    En voilà les résultats, la société va déclarer faillite comme la société MAMWE et Air COMORES.
    Emergence ou immergence !

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*