Crise à Mayotte: Il faut savoir ce qui se cache derrière cette crise

Opinion libre: Ce que l’on croit savoir clairement offusque ce que l’on devrait savoir disait Bachelard. En effet, la réalité de cette crise diplomatique est loin d’être claire. Car, Azali assoumani ne doit pas utiliser la crise Mahoraise à des fins politiques.
Pour quoi ce prétendu bras de fer entre Azali et Paris? D’autant plus que c’est le gouvernement comorien qui hausse le ton?

Azali assoumani dispose de la nationalité française. De plus, en 1995 lors de l’enlèvement de son président Djohar dont il était son chef d’État major, il s’était précipité à l’ambassade de France aux Comores. Et plusieurs crimes d’État et déstabilisations de l’archipel ont été faits avec son accord. Avant les élections présidentielles aux Comores, cet individu dangereux et opportuniste s’est affiché au côté de Cambadélis ancien secrétaire socialiste. Il faut dire que cet homme n’a eu de cesse de draguer le président Emmanuel Macron afin de soutenir sa dictature. Mais, cette main tendue heureusement a été refusée.

Aujourd’hui, cette même personne nous fait croire qu’il tient tête à la cinquième puissance mondiale. Espérez d’avoir un jour une personne capable de négocier avec la grande France, mais pas Azali assoumani et ses voyous.ce n’est lui qui tiendra à Macron. Peut-être un autre comorien. Mais pas ce peureux. Posons nous la question pour quoi maintenant Azali assoumani voit que Mayotte est un territoire comorien, alors que lui disait que Mayotte est un pays ami. Pourquoi il portait récemment le drapeau tricolore. C’est à dire, costume bleu, chemise blanche et une cravate rouge. Pour Azali assoumani, la France est un beau pays quand cela lui arrange. Il faut donc être prudent quand on est face à la politique. Il faut noter qu’on est loin du patriotisme brandi par les affamés du gouvernement et de l’opposition. Sachez qu’une figure emblématique de l’indépendance comorien est décédé récemment. Et jamais, Azali assoumani n’a fait un geste digne d’un patriote. Au contraire, il s’est montré indigne face à cette figure. Plusieurs jeunes comoriens sont tombés sous les balles de Denard. Et encore, jamais Azali assoumani n’a reconnu leurs actes héroïque et des bravoures.

Ceux qui gesticulent dans les rues de Moroni en passant à l’ambassade des Comores à Paris, font comme des testicules qui d’un coup devant d’un coup derrière. Il faut réfléchir car bientôt Azali assoumani va monnayer ses assises avec cette crise. En plus, l’opposition est piégée par le despote. Mais, encore une fois l’histoire le dira avec clarté.

Imani

Voir aussi: 

1 commentaire sur Crise à Mayotte: Il faut savoir ce qui se cache derrière cette crise

  1. mes freres et mes soeur comorienne allons montré la france que ont est pas des esclave laisser nous vivre tranquellement allons nous commencé notre greve on a pas besoin de la france pour survivre

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*