Il n’est pas permis de rompre les liens au delà de trois jours

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D’après Hicham Ibn Amir (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Il n’est pas permis de rompre les liens au delà de trois jours. Si les liens sont coupés au delà de trois jours, ces deux personnes ne se rassembleront jamais dans le paradis. Et celui des deux qui commence à saluer son compagnon ses péchés sont pardonnés. Si il a passé le salam et que l’autre n’a pas répondu et n’a pas accepté son salam alors un ange lui répond et un chaytan répond à l’autre » .
(Rapporté par Ibn Abi Chayba et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2759)

Ce hadith concerne la coupure entre les gens pour des causes de la vie d’ici-bas et dans ce cas il n’est pas permis de s’écarter d’un musulman plus de 3 jours.
Par contre si on s’écarte d’une personne pour une raison relative à la religion alors cette durée ne s’applique pas comme le montre le comportement du Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) avec Ka’b Ibn Malik (qu’Allah l’agrée) ceux qui comme lui n’ont pas participé à la campagne militaire de Tabouk (voir Sahih Al Boukhari n°4418 et Sahih Mouslim n°2769).

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*