Il y a 13 candidats et un seul n’est pas de l’opposition

Comme lors du huis clos des Chefs d’Etat de ce dimanche matin, le Président de la République s’est encore une fois exprimé lors de la plénière ce dimanche après-midi. Il a d’abord salué et félicité son frère et ami, le Président de l’Egypte le Général Al Sissi pour ses nouvelles responsabilités à la tête de l’Union Africaine. Il a ensuite, insisté sur le fait que le processus électoral aux Comores ne souffre d’aucun manquement. Tout se fait dans le respect du droit et de la loi. Et il a dit avoir personnellement demandé à toute la communauté internationale de venir être les témoins de ce processus électoral jusqu’à son terme.
Il a fait un bref historique de la genèse des assises nationales et de son rôle une fois élu président de la République.

Et il a montré enfin la vitalité de la démocratie comorienne, contrairement à certaines accusations infondées. Il a tenu à préciser que dans les prochaines élections présidentielles, il y a 13 candidats et un seul n’est pas de l’opposition.

Beit Salam

1 commentaire sur Il y a 13 candidats et un seul n’est pas de l’opposition

  1. Une seule question que je pose à la communauté internationale.
    Vous la communauté internationale êtes des intellectuelles ou des ignorants,dès le début des magouilles du Salop Azali aux Comores,vous n’êtes pas au courant de tout? Donc Arrêtez de nous parler de la souveraineté d’un pays car vous êtes la communauté internationale de toutes les males.Donc Arrêtez vous l’ordure président Azali ou vous voulez voir une génocide aux Comores puis vous viendrez avec votre hypocrisie.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*