« Ils n’ont jamais compté sur les suffrages pour gagner les élections »

wpid-fb_img_1461924929803.jpg

L’histoire retiendra beaucoup de choses de ces élections 2016. Mais nous  n’oublierons jamais que Mamadou, Msaidié et leurs partisans n’ont jamais compté sur les suffrages du peuple pour gagner les élections.
Même si les résultats « provisoires » leurs sont défavorables, mahmoud Ibrahim, Patrice Ahmed Abdallah et ARM continuent contre vents et marées à croire au miracle. Et à propager des fausses informations et à attiser la haines entre comoriens.

image

Après avoir réclamés en vain des élections partielles à Anjouan, Ils sont certains maintenant que leur candidat va être déclaré vainqueur contre toute logique. Ils sont prêts à voir leur pays à feu et à sang mais il faut que Mamadou gagne peu importe comment.

Ils savent que celui qui doit logiquement être déclaré officiellement président c’est Azali. Il est en tête des suffrages exprimés. Tout autre décision contraire ne serait que le fruit d’un magouille éhonté.

Personnellement j’ai toujours mis en doute la sincérité de la plupart des décisions  de la COUR Constitutionnelle comorienne. J’ose espérer que cette fois-ci cette décision sera logique, cohérente et conforme au droit: annulation partielle, totale ou respect du choix de la majorité qui s’est exprimé même si comme dans la plupart des élections il y a eu des irrégularités

Bouchirou Ali Heri

2 commentaires sur « Ils n’ont jamais compté sur les suffrages pour gagner les élections »

  1. Mr Ali Heri . Bravo… Vous avez vu juste . Il est vrai que la bande DOUMAMA n’a jamais compté sur le peuple pour gagner des élections aux Comores.Ils ont voulu imiter SAMBI,le fait que ce dernier les a installés illégitimement en 2010 au pouvoir.Ils ont aussi oublié que SAMBI n’est pas IKILILOU . C’est Là Où ils se sont mis leur doigt dans l’oeil .

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*