Inauguration de la première salle de formation des douanes à Moroni

comores-ambassadeCe lundi 23 septembre a eu lieu l’inauguration de la salle de formation des douanes au port de Moroni. C’est en présence de Mr Mohamed Ali Soilihi  Mamadou, vice président en charge des finances, et de nombreuses personnalités politiques comoriennes que l’ambassadeur de France, Monsieur Philippe Lacoste, a remis les clés de cette nouvelle salle de formation financée par la coopération française dans le cadre du Projet d’Appui à la Réforme des Administrations Financières (PARAF).

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

En effet, le projet PARAF est constitué de trois grandes composantes dont l’appui à la douane,  l’appui à la brigade mixte douane/impôts et  l’appui à la CREF. Ainsi, la coopération française souhaite soutenir le ministère des finances et permettre une amélioration des recettes des douanes. Les recettes douanières représentent environ 65% des recettes de l’Etat.

La salle de formation était un réel besoin pour les services des douanes, car il n’en existait aucune. Cette salle permettra de dispenser des formations sur place en formant un maximum d’agents d’un seul coup (environ 10 à 15 agents pour chaque session de formation). La salle  de formation se compose d’une dizaine d’ordinateurs, tous reliés à Internet en Wifi, d’un ordinateur pour le formateur, d’un vidéo projecteur, d’une imprimante Wifi et la salle est aussi climatisée et sous surveillance 24h/24.comores-amabassade1

L’objectif de l’initiative est de moderniser l’administration des douanes en professionnalisant les agents, qui bien souvent n’ont pas pu bénéficier de formation depuis leur entrée dans l’administration, mais aussi fluidifier les flux de marchandises, en développant le système Sydonia++, et informatiser les liaisons entre les îles pour permettre le transfert des données statistiques.

Ainsi, dans les prochains mois, des experts douaniers français (inspecteurs) vont se relayer aux Comores  pour dispenser des formations sur tous les fondamentaux douaniers. A l’issue de la formation, une sélection des meilleurs agents sera opérée pour leur faire bénéficier de bourses prises sur le PARAF, pour les envoyer en stage pratique dans la région, à l’île de la Réunion sans doute et éventuellement en France.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*