Inhumanité, insolence, corruption! Qu’attendent les comoriens pour y mettre fin?

Opinion libre: Claire comme de l’eau de roche, AZALI avec sa bande nous ont fait la démonstration, la preuve de leur inhumanité, de leur insolence et leur capacité d’ériger la corruption en système de gouvernement.
Le non respect de la parole donnée, la trahison, l’insensibilité en face de la mort revèlent chez les auteurs de ces méfaits la justification de leur absence d’humanité et de la mécréance. L’ingratitude d’AZALI, sa haine viscérale contre un homme, une île et l’immoralité d’un procureur à sa botte choquent plus d’un citoyen quant à la décision d’empêcher SAMBI à prendre part à l’enterrement d’une cousine directe.

AZALI, KIKI et consorts agissent avec une insolence sans retenue contre le peuple comorien, contre les institutions républicaines et contre l’intelligentsia des Comores en général, des cadres de haut niveau, en majorité anjouanais.
Arrogance, humiliation, actes provocateurs d’une rare violence qui justifieraient toutes les représailles; car à dire vrai, nous sommes en face d’un régime terroriste. Et l’opinion nationale comme internationale légitime toute forme de violence contre les terroristes.
Quand un régime suspend toutes les libertés, autocensure toutes les institutions législatives et judiciaires, dilapide les biens de l’Etat comme de leur patrimoine propre, chaque citoyen est appelé à défendre la nation en péril.

AZALI a bonnement décidé de sacrifier le calme relatif du pays de 2001 à 2017, pour un aller simple dans la dictature post coloniale des années soixante, genre Bokassa, Idiamine DADA, Sekou Touré…
Rien ne justifie l’aventure d’AZALI et la lenteur ou l’inaction du peuple. Il n’y a pas de crime à éviter les crimes.
Tous ceux qui ont le pouvoir d’arrêter les terroristes et qui ne le font pas avant le 29 Juillet 2018 se rendent complices de la terreur et subiront la vindicte populaire. Je veux nommer les autorités militaires.
Comoriennes/Comoriens! la peur doit desormais changer de camps. Organisons une journée villes mortes suivie de manifestations mobilisatrices dont le caractère pacifique dépendra de la conduite des forces militaires: La loi de Talion.

BEN ALI.

4 commentaires sur Inhumanité, insolence, corruption! Qu’attendent les comoriens pour y mettre fin?

  1. Pour y mettre fin à tout cela , AZALI, KIKI ,SOEUF, IDRISS MOHAMED CHANFI ainsi que tous ces hypocrites des Comoriens attendent le retour de Mayotte car ils savent que lorsque les Mahorais sont déterminés ,ils vont jusqu’ au bout quitte à ce qu’ils soient fusillé comme en octobre 1974 par l’ armée Comorienne qui été dépêché à Mayotte et qui a commis le souvenir du massacre sur place du marché de Mamoudzou .
    Maintenant que ces autorités Comoriens inconscient réussissent pour de bon à déstabiliser Mayotte ,la paix civile est grandement menacée puisque tous les briquants venant de l’ union des Comores sont venus encore rajouter un problème sur un autre problème existant d’ insécurité totale « . Ses nouveaux arrivants commettent tous les actes de délinquances et attaquent les résidants de Mayotte avec armes blanches et matraques puisqu’ils savent savent qu’ils ne seront pas reconduit et que la seule prison de Mayotte qui était rempli à 82 % par des Comoriens , maintenant elle se trouve à 95% et sa capacité de remplissage est à 128 % .
    Donc bientôt ces hypocrites et irresponsables vont chanter et danser de cette déstabilisation sans précédent qui ont installés et persistent pour le maintenir .

  2. Courage , frère Ben ALI! Aucune personne de bonne volonté ne peut douter de votre patriotisme . Continuez sur cette voie car accepter l’injustice est contraire à la foi et cela fait partie des péchés majeurs .

  3. Ce BEN ALI ce n’est pas un journaliste, c’est un politicien et même d’obédience Sambiste ! mon ami faut quitter les comités de rédaction pour aller dans les sièges et permanence politique !

    • vous avez l’habitude que quand les gens critiques la mauvaise gestion de l’Etat dans le sens large vous l’attribuer à un parti politique voir l’approprier à une personne ce qui est faut dans la mesure ou tout citoyen a le droit de donner son opinion que ça soit favorable ou défavorable aux uns et aux autres.
      L’Etat n’appartient à personne,nous avons élu certaines personnes à le diriger pour une certaine période déterminée par nos institutions et aujourd’hui aucun respect de ces institutions ce qui nous recule de 45 ans en arrière.
      l’avenir en dira et je vous prie de ne pas prendre les comoriens comme des focons d’Azali et Sambi

Répondre à ATTOUMANI Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*