En ce moment

Installation des nouveaux députés, le gouvernement a chassé tous les médias privés de la salle

Le gouvernement continue des mépriser les journalistes. Une chasse bien organisée est mise en place. Ce matin lors de l’installation des nouveaux députés, tous les journalistes et photographes des médias privés ont été contraints de quitter la salle. Seuls l’office radio et télévision des Comores et Alwatwan, deux médias publics mais transformés en boite de communication de Beit-salam, ont été autorisés à couvrir cet événement qui devait être nationale.

La cérémonie s’est tenu à l’ancien siège du conseil de l’île de la grande Comores en présence des membres du gouvernement et des députés nouvellement promis. Seule la circonscription Itsandra Sud n’était pas représentée. Le troisième tour qui a eu lieu les semaines dernières n’a toujours pas été validé par la chambre électorale de la cour suprême

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*