Intempéries : l’Ua débourse plus de cent millions de francs

Intempéries : l’Ua débourse plus de cent millions de francsTrois cents mille dollars, environ cent cinq millions de francs comoriens, tel est le montant de l’enveloppe que l’Union africaine (Ua) apporte au gouvernement comorien pour venir en aide aux sinistrés des intempéries de ces derniers jours. La décision a été prise hier matin, au siège de l’organisation panafricaine à Addis-Abeba, au terme d’une réunion du comité directeur du Fonds spécial d’assistance d’urgence.“Cette réunion a été convoquée par le vice-président de la Commission, à ma demande, suite aux intempéries qui s’abattent sur les Comores”, a fait savoir l’ambassadeur des Comores à l’Ua, Assoumani Youssouf Mondoha. Cette enveloppe, accordée aux Comores, provient des fonds disponibles au sein du Comité des représentants permanents (Corep).

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

L’ambassadeur Mondoha pense, en outre, que “les fonds devraient arriver à Moroni au plus tard mercredi prochain“.A en croire le diplomate comorien, cette aide d’urgence ne serait qu’un début de soutien de la part de l’organisation continentale. L’ambassadeur Assoumani Y. Mondoha révèle ainsi qu’un autre montant, estimé à cent mille dollars, soit trente-cinq millions de francs comoriens, pourrait être disponible prochainement. “Il s’agit d’un fonds qui se trouve au niveau du président de la Commission. Tout cela reste à confirmer ce vendredi. Toutefois, la commissaire aux affaires politiques m’a assuré de la disponibilité de ce petit fonds et pourra engager la procédure“, confie l’ambassadeur des Comores à l’Ua.Au-delà de l’aide qui sera apporté par l’Ua, l’ambassadeur Assoumani Youssouf Mondoha espère aussi la contribution des pays africains amis des Comores.

“Je suis également en train de voir les pays africains amis, s’ils peuvent faire quelque chose. Dans cette même démarche, j’ai saisi la Commission économique pour l’Afrique et j’attends leur réaction“, soutient-il.La décision prise hier par le comité directeur du Fonds spécial d’assistance d’urgence pourrait être perçue comme une réponse à l’appel lancé, au début du mois, par le président de la Commission de l’Union africaine aux Etats membres de l’organisation panafricaine et à la communauté internationale dans son ensemble pour une assistance internationale urgente  en faveur des Comores.Mm

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*