Intempéries un gouverneur dépassé par les évènements

un gourneur dépassé par les évènements

Intempéries : La situation est catastrophique La direction générale de la sécurité civile, indique dans un communiqué que « la situation a empiré dans la région de Hambu , avec des débordement des eaux dans les deux villages de Mitsudje et Bangwa. » Un gouveneur dépassé par les évènements.

1/ CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Depuis le 20 avril 2012, l’ensemble de l’Union des Comores est frappée par des pluies torrentielles qui ont provoqué des fortes inondations, des glissements de terrain et des éboulements. Les principales régions affectées sont : Bambao, Hambou et Mbadjini Est pour la Grande Comore, Sima et Domoni pour Anjouan et Nioumachioi et Hoani pour l’Île autonome de Mohéli.Les premières évaluations rapides faites par la Direction Générale de la Protection Civile en partenariat avec les du Système des Nations Unies et du Croissant Rouge Comorien ont permis d’évaluer l’ampleur des dégâts causés par ces intempéries. Il en ressort qu’environ 9388 ménages ont été affectés. Les estimations des personnes affectées sont résumées dans le tableau ci-après :

Personne Total sinistrée : 46139
Personnes sans abris : 9228
Femmes : 23116
Femmes enceinte : 2307
Enfant de mois de 5ans : 8305

II/Objectifs

Objectif général

L’objectif global de ce projet est d’apporter une assistance immédiate et à moyen terme aux familles sinistrées.
Objectifs spécifiques
• Fournir des rations alimentaires, des articles de première nécessité et de matériels de couchage aux personnes affectées directement et aux familles d’accueil
• Assurer une assistance médicale aux régions affectées
• Assurer la prévention des maladies hydriques et la résurgence du paludisme
• Assurer l’hygiène assainissement des populations sinistrées
• Assurer un approvisionnement en eau potable aux familles affectées directement et indirectement
• Assurer la continuité de l’enseignement des enfants sinistrés
• Faciliter la libre circulation et canaliser les rivières
• Assurer le retour à la vie normale

IV/ Résultats attendus

• 9388 ménages disposent des ratios alimentaires pendant une période de 30 jours
• 4694 matelas à deux places, 10796 moustiquaires et 4694 draps et divers ustensiles de ménage sont distribués aux personnes affectés
• Assurer l’accès à l’eau potable des populations sinistrées
• 20480 enfants ont reçus des kits scolaires
• Les maisons inondées sont assainies
• Les maisons en tôle sont reconstruites
• 9388 kits d’eau (comprimés de chlore, jerricanes, seaux, savon) sont distribués aux familles sinistrées
• Un système renforcé de surveillance des maladies est mis en place pour une durée de
• Un système d’administration des soins curatifs et préventifs est mis en place pour une durée de 2 mois

Estimations des besoins :

– Fournir des rations alimentaires, des articles de première nécessité et de matériels de couchage aux personnes affectées directement et aux familles d’accueil

Acheter les produits alimentaires
Acquérir des accessoires de couchage et des articles de première nécessité
Acquérir des ustensiles de ménage
Assurer la distribution des produits

– Assurer un approvisionnement en eau potable aux familles affectées directement et indirectement

Sécuriser et réhabiliter TP5 qui approvisionne l’agglomération de Moroni
Procéder à l’assainissement des citernes
Fournir les comprimés de chlore pour le traitement de l’eau
Assurer l’approvisionnement en eau potable des citernes

– Prévoir l’aménagement des moyens d’assainissement provisoire

Construction des latrines pour les populations affectées

– Assurer la continuité de l’enseignement des enfants sinistrés

Fournir les kits scolaires
Fournir les kits de recréation
Distribuer les kits scolaires
Doter les enseignants de kits pédagogiques
Doter les écoles sinistrées de tente 4×4
Acquérir les équipements nécessaires pour assurer la continuité des cous

– Des postes médicaux avancés ouverts dans les zones sinistrées

Ouvrir un poste médical avancé à Singani

– Assurer la prévention des maladies hydriques et la résurgence du paludisme

Sensibiliser la population sur le traitement de l’eau
Distribuer les moustiquaires imprégnées

– Renforcer le système national de surveillance au niveau des districts sinistrés

Sensibiliser les services de santé des districts sinistrés à signaler rapidement les cas de diarrhée et des fièvres aux autorités de l a surveillance épidémiologique

– Faciliter la libre circulation et canaliser les rivières

Déblayer les routes et les voies d’accès
Evacuer les agrégats des lits des rivières
Réaliser une étude pour la canalisation des eaux des rivières

– Assurer le retour à la vie normale

Assainir les écoles affectées
Organiser le retour des élèves délogés
Réhabiliter et reconstruire les logements détruits

Les besoins financiers immédiats s’ élèvent à Un milliards cinquante-neuf millions quatre cent quatre-vingt-sept mille 200 francs comoriens 1,059,487,200 kmf soit 2118974,4 euros 

Source : Etat d’évaluation des besoins d’appui à l’Union des Comores suite aux pluies torrentielles du 20 au 26 avril 2012, Ministère de l’intérieur, Direction Générale de la sécurité civile, 26 avril 2012

                                                                                                                                                                                                 source : comoresdroits

1 commentaire sur Intempéries un gouverneur dépassé par les évènements

  1. Nous devons prendre conscience de l’importance d’avoir une projection civile bien équipée et bien entraînée pour faire face à ces genres de catastrophes qui ne feront que se multiplier dans les prochaines années, dérèglement climatique oblige. Nous ne devons plus non avoir à attendre ces genres de situations pour commencer à réaliser des études géophysiques pour classer et identifier les zones dans nos îles qui présentent le plus de risque de glissement de terrain, trop proche d’une montée même non importance de la mer, etc.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*