Interview d’Idriss Mohamed suite au naufrage d’un Kwassa kwassa qui a fait 7 morts

idrissComores-infos : Une nouvelle catastrophe humanitaire vient de se produire ce lundi faisant 7 morts au large de l’île comorienne de Mayotte. Quelle est votre réaction en tant que président de Comité Mayotte ?

Idriss Mohamed : C’est maître EL ANIOU qui est le nouveau président du Comité Maore. Personnellement je suis indigné par l’attitude des autorités comoriennes, des dirigeants de toute nature du pays, politiques, religieux, notables, etc. Comment peut-on assister aussi paisiblement à la disparition de plus de 10 000 compatriotes, plus de 1% de la population du pays ?

Pourquoi le gouvernement comorien t-il est dans le silence ? N’est-il pas complice de ce génocide imposé par le Visa Balladur ? Et comment qualifiez-vous le silence des médias officiels ?

Le Président Ikililou semble avoir accepté l’annexion de fait de l’île comorienne de Mayotte. Ce premier responsable de l’intégrité territoriale du pays n’a élevé aucune protestation quand Mayotte a été érigée en Région Ultra Périphérique de l’Europe. On dirait que les autorités comoriennes ont peur de prononcer un mot qui puisse heurter les dirigeants français alors que ces derniers nous malmènent à souhait.

Quant aux médias, la situation me parait contrastée. Il y a ceux qui n’ont pas une culture médiatique suffisante, ceux qui s’autocensurent, ceux qui tirent des menus avantages de l’ambassade de France et ceux qui servent fidèlement la France, etc. Je ne comprends absolument pas l’attitude de la « GAZETTE DES COMORES » et je considère que Soilihi Mohamed Soilihi à la tête de la télé publique est un défi aux aspirations nationales de notre pays.

Quelles solutions préconisez vous face à cette situation ?

Je crois que seule une mobilisation peut amener les autorités comoriennes à réagir. Le peuple doit compter sur ses propres forces pour faire bouger les choses. Tant que le pays ne portera pas à sa tête un patriote qui osera affronter la France sur la question de Mayotte et qui mettra en œuvre une politique volontariste et efficace de développement, nous piétinerons sur place. Malheureusement nous en sommes loin. Le pessimisme domine et l’horizon est sombre.

Au niveau de l’ambassade de France aux Comores il n y a pas de réaction depuis de nombreuses années. Avez-vous un message particulier à adresser à l’ambassadeur de France dans notre pays ?

Pourquoi voulez-vous que l’ambassade de France réagisse. Pour elle tout va pour le mieux dans le meilleur de ce monde. Rien ne la contrarie. L’annexion de l’île comorienne devient peu à peu un fait acquis. La France est considérée comme le meilleur ami des Comores, un pays sans lequel la vie serait impossible, etc.

Aux autorités françaises, j’ai un message. La pratique de la loi du plus fort et l’oppression de plus petit que soi ne sont pas porteur d’amitié mais de haine. Nos deux pays ne méritent pas cela et votre aveuglement aliène l’avenir.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*