En ce moment

Irrégulier, inconstitutionnel…

Opinion : Ça l’est dans la forme. La nomination du gouvernement aujourd’hui, la grâce hier. Arrêtez de communiquer. Décrétez. Les prérogatives d’un Président se posent par un acte juridique obligatoire. Lorsque la prerogative est générale et impersonnelle, la loi exige que l’acte se fasse savoir . Ne vous inquiétez pas, le journal officiel, pour peu qu’il existe, se chargera de la publicité.

Ça l’est dans le fond. Point de répartition juste et equitable des îles, point de répartition juste et équitable entre hommes et femmes. Au diable l’article 61 ! La nomination du gouvernement est un pouvoir lié, il n’est pas complètement discrétionnaire. Suivez pour cela les exigences du constituant.

Irrégulier, inconstitutionnel ou l’histoire des 11 derniers mois : renverser l’ordre constitutionnel pour poser au mépris du suffrage universel une nouvelle constitution. Puis s’atteler méthodiquement à violer cette même constitution qu’on a au forceps soi-même posé.

Du coup : on fait une élection sans les lois organiques préalables, par elle, demandées. On ne formule pas correctement le serment, par elle, exigée ni ne le fait recevoir devant l’autorité, par elle, prévue. Puis on ne nomme pas le gouvernement selon les formes et en suivant les contraintes, par elle, prescrites.

C’est peut-être aussi l’histoire des 11 prochains mois encore : irrégularités, inconstitutionnalité. Ça ne rime pas mais ça donne toujours abus et arbitraire…

Mohamed Rafsadjani

2 commentaires sur Irrégulier, inconstitutionnel…

  1. Azali et sa bande sont sourds muets de tes articles . Un dictateur est toujours déconnecté de la réalité , il est comme une sorte d’un accablé d’insufisance mentale , tel ce mort vivant Azali . Alors qu’est ce qu’attendent les comoriens pour l’éliminer ?

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*