Islam: arrivée de l’intégrisme extrémiste à Mayotte?

islam

Des milliers de personnes se sont rassemblées  afin de fêter ensemble le nouvel an musulman (l’an 1436 – Mouharam), qui concordait cette année avec le retour des pèlerins de la Mecque.

Une autre cérémonie du même genre se déroulait au centre de Mamoudzou, rue du commerce et place de la République. Plusieurs dizaines d’enfants, vêtus de la même tenue, turban rouge et blanc sur la tête pour les garçons, une tunique noire et châle sur la tête pour les filles, ont ainsi défilés dans les rues telles un bataillon d’armé entraîné, en chantonnant un chant représentant l’hymne musulman, celle-ci est généralement employée par les membres de l’état islamique.

Ces jeunes enfants étaient tous alignés face à leurs imams formés en Syrie, et leurs ont fait un salut militaire tels des petits soldats.

Certains voisins se sont inquiétés en voyant les enfants défilés en tenue militaire et en chantonnant en arabe sans comprendre la signification. Pourtant, en traduisant les paroles, ces enfants disent qu’ils sont les enfants de dieu et appellent au Jihad. Ils disent que quand ils seront appelés, ils iront faire la guerre sainte.

L’un des voisins s’est dit très choqué et se pose des questions face à l’avenir de ces enfants après ce défilé auquel il a assisté.

Le responsable de l’école coranique des manguiers Moussa Hadam, était à l’origine de ce rassemblement.

Celui-ci dit ne pas comprendre la réaction de la population qui commence à être intrigué suite à cet évènement car pour lui le jihad ce n’est pas la guerre comme dans certains pays, le jihad c’est autre chose dans l’islam. Pour lui, il s’agit de faire le jihad dans sa maison, dans soi, ce sont tous ces actes faveur des autres et du bien.  Il prône le jihad humanitaire qui est fait pour lutter contre la délinquance, contre les vols. Où sont les foundis, ils n’ont rien fait et ils n’ont rien dit contre l’islam…

Même  s’il se veut être rassurant avec ses propos, le salut militaire qu’ont effectué ces enfants pour dire bonjour à leurs foundis montre bien qu’il pourrait bien s’agir d’un tout autre islam, plus sombre, plus stricte, tel que celui pratiqué en Syrie, en Irak ,…

 

Le début de l’intégrisme à Mayotte!

Selon France Mayotte Matin, quatre mahorais sont partis faire le Jihad en Syrie. ils seraient passés par les Comores, la Métropole et la Turquie avant de rejoindre la frontière syrienne. L’un d’entre eux après plusieurs mois serait revenu sur le territoire, tandis que les trois autres sont encore sur place à lutter contre les forces loyalistes de Bachar el-Assad », indique le quotidien. Ces mahorais seraient originaires de la ville de Tsingoni, l’un des hauts lieux de l’Islam à Mayotte.

Les habitants commencent à s’inquiéter, à plus forte raison que de plus en plus de missionnaires intégristes viennent s’installer sur l’île en particulier à Tsingoni  et viennent prêcher l’intégrisme. De plus en plus de femmes et de jeunes filles se mettent à porter le hijab dans les communes du sud.

A Mayotte  l’islam reflète un visage tranquille, où les habitants pratiquent leur religion en accord avec les lois de la République française entre l’école laïque et l’école coranique.

 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*