« J’ai placé Sambi en résidence surveillée après que ce dernier ait tenté d’inciter ses partisans à faire obstruction « 

Sambi aurait incité ses partisans à faire obstruction à la justice selon le ministre de l’intérieur Mohamed Daoud alias Kiki. Ces propos ont été rapportés par REUTERS.
Le ministère de l’Intérieur a déclaré samedi avoir mis Mohamed Sambi en résidence surveillée après que ce dernier ait tenté de d’inciter ses partisans à faire obstruction à son interrogatoire par les enquêteurs à son domicile mardi dernier.

10 commentaires sur « J’ai placé Sambi en résidence surveillée après que ce dernier ait tenté d’inciter ses partisans à faire obstruction « 

  1. Ils semblerait que vous êtes tous focalisés sur sambi et azali alors que Mayotte est entrain d’avancer et de se développer. La France viens de promettre un investissement de 1,3 milliards d’euros pendant le quinquennat de macron. Il faut que tout les comoriens se réveillent pour empêcher le développement de Mayotte sinon c’est la mort certains de l’Union. Kkkkkkkkk. Il faut envoyer des kwassas et vite pour les déstabiliser Mayotte et vite.

    • c’est pour ça que vous n’avancerez jamais à cause de votre Egoisme tous ça c’est de la jalousie et vous dites etre musulman etre un bon musulman c’est souhaiter du bien à son voisin et non le jalouser en lui souhaitant du mal vous devriez plutot règler vos propres problèmes au lieu d’avoir tout le temps les yeux rivés sur mayotte.

  2. Le pouvoir soûle kiki.
    Azali est un malin et est entrain de te faire faire le sale boulot.
    En effet, Azali n’a aucune chance de revenir au pouvoir encore si le système actuel continue et donc tu est entrain de te mettre à dos tout le monde pour un poste que tu peux le perdre à tout moment.
    Tu ne doit pas accepter de faire n’importe quoi pour un poste de ministre.
    Sauf si tu estime que tu as atteint ton objectif, devenir ministre.
    Dans tout le cas c’est triste pour toi car tu es encore jeune.

  3. C’est parti la machine est en route, Azali est arriver au pouvoire grace a Sambi ojrdhui se derniere fait le tout pour le tout,pour le metre en prison.Un dictateur est neé croyer moi Adjali ya comores ne laissera jamais le trône.Il va se débarasser de tout ostacle.Un nouveau Mougabé est né,mais cette fois si c’est au comores.J’esper que le peuple se reveillera avant qu’il soie trops tard.Si il ya un procé on devait commencer par Azali c’est pas sa premiere esperience en tant que president et il y’a pas que des bonne chose qu’il a fait.Je savais pas que un ministre etait capable d’assigner une personne a residence.Sous la presidence de ce dictateur on peut tous voire.Reveiller vous peuple comoriens.

  4. C’est parti la machine est en route, Azali est arriver au pouvoire grace a Sambi ojrdhui se derniere fait le tout pour le tout,pour le metre en prison.Un dictateur est neé croyer moi Adjali ya comores ne laissera jamais le trône.Il va se débarasser de tout ostacle.Un nouveau Mougabé est né,mais cette fois si c’est au comores.J’esper que le peuple se reveillera avant qu’il soie trops tard.Si il ya un procé on devait commencer par Azali c’est pas sa premiere esperience en tant que president et il y’a pas que des bonne chose qu’il fait.Je savais pas que un ministre etait capable d’assigner une personne a residence.Sous la presidence de ce dictateur on peut tous voire.Reveiller vous peuple comoriens.

  5. L’oppression continue ,, l’agression de nos libertés devenue choses courantes, les actions Infâmes des militaires et les poches d’Azali contre son peuple sont répétitives et conséquentes . Il est un temps que les mots n’ont aucun sens, seul l’action est porteuse ….Ce qui se passe aux comores nous interpelle tous à vouloir bâtir une force vive capable d’affronter Azali et ses chiens couchant.
    Salut

  6. Monsieur kiki je te conseil de regrette mentena que âpre je te conseil de la premier foi d’en notre armées quelque ta vie tu dit faux pas que tu dit faux pour faire croire gère l’armée les comorien que tu dit faux pour faire croire gère l’armée ne ramène pas les Comores en bozogne les petit lt qui te conseil au jour d huit il peut becqué dieu avec nous dire merci

  7. HITLER RÉAPPARAÎT AUX COMORES.
    L’archipel des Comores est gouverné par une main de fer. En effet, un gouvernement autoritaire bafoue les droits fondamentaux et massacre la population via le ministre de l’intérieur Mr KIKI. Mais, les comoriens se demandent si une autorité administrative a droit d’assigner des résidences surveillées ?

    Dans un pays de droit, il pourrait exister deux catégories de résidences surveillées :

    D’abord,en droit pénal selon le pays la résidence surveillée est une peine judiciaire à laquelle est alternative à la prison. De surcroît, le juge qui prononce cette peine doit ordonner à la personne de rester vivre dans un périmètre d’un territoire donné qui peut se limiter à son domicile. Et celle ci, (la résidence surveillée),limite strictement sa liberté de circulation. De plus, cette personne est dite « assignée à une résidence ». Par ailleurs, cette décision doit venir ou émaner d’un juge car, elle impacte une liberté fondamentale qui n’est autre que celle d’aller et de revenir.

    Ensuite, deuxième cas de figure. Il s’agit probablement ce qui a été utilisé abusivement par le criminel Azali assoumani Mugabe via KIKI.
    Il faut noter que depuis l’apparition d’un phénomène hideux qui est le terrorisme, beaucoup de mesures sont prises pour éloigner les individus dangereux. Mais, nous ne croyons pas que l’ancien président SAMBI fait partie de ces criminels.
    Une autorité administrative, notamment un ministre de l’intérieur pourrait assigner une personne à une résidence surveillée. Mais sous certaines conditions :
    Premièrement, cette mesure est possible pour les étrangers en instance d’éloignement. Mais cette décision doit être prévue par un texte.

    Deuxièmement, il existe selon le comportement d’une personne, une mence d’une particulière gravité pour la sécurité et l’ordre public. Cette décision encore doit être fondée sur une base juridique solide, d’autant plus que les autorités judiciaires doivent être avisées avant qu’elle soit signifiée à la personne.

    En conclusion, une autorité administrative pourrait prendre une telle décision à condition qu’un texte le prévoit. Et cette dernière est aussi limitée dans le temps.
    Néanmoins, cette décision est utilisée par les dictateurs pour museler leurs opposants politiques.

Répondre à ce Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*