J’aimerais m’adresser directement à Mr Soeufou Ministre des affaires étrangères de l’union des Comores

Opinion libre: Nous sommes parmi de ceux qui ont approuvéS, soutenu la décision que vous avez pris d’empêcher le déplacement forcé de nos concitoyens dans leur propre terre. et Nous approuvons aussi, le fait de tisser des relations économique avec le Commonwealth. Nous venons d’apprendre par notre ami journaliste Ortega que vous avez retirer cette décision d’empêcher le déplacement forcé de nos concitoyens dans leur propre terre par les colonialistes. Nous regrettons vraiment ce revirement, un revirement opéré depuis que vous êtes rentré d’une réunion au Quai d’Orsey.

Nous aurions aimé que vous alliez un peu plus loin, en insistant, que la question de Mayotte soit dans les discussions lors des prochaines assemblés générale de l’ONU prévu ce Mois de septembre 2018 à Washington.

Mr le Ministre, j’ai une question qui me taraude la tête depuis plusieurs années et que j’aimerais vous la poser. Mr le Ministre, Le conseil de sécurité de l’ONU a fixé les frontières entre Madagascar et les Comores, pourquoi jusqu’à ce jours les frontières entre Madagascar et les Comores ne sont ils pas établi? N’est il pas important qu’on définisse nos frontières avec nos voisins? Comment peut on dire qu’une nation comorienne existe dans un pays qui n’a pas de frontière bien délimité? Comment assurer la sécurité de nos concitoyen cher au président l’union sans frontières bien gardé et bien contrôlés?

Ahmed Youssouf

7 commentaires sur J’aimerais m’adresser directement à Mr Soeufou Ministre des affaires étrangères de l’union des Comores

  1. Mr Souef a rendu les clés à la France les délinquants Comoriens viennent nous piller tous les jours à Mayotte.
    Mais il a enfin comprit que leur décision de ne pas reprendre leurs refoulés de Mayotte a permis d’attirer l’ attention des parlementaires Français (sénateurs et Députés) à voter en faveur de l’ instauration du droit de sol à Mayotte pour ces parents Comoriens irresponsables qui viennent nous pondre leurs délinquants sans se soucier une seconde comment nourrir et les éduquer ces pauvres momes puisqu’ils sont conçus dans seul but que leurs parents soient régulariser.
    On peut traiter les Mahorais de tous les vocabulaires répugnants mais la décision d’ AZALI de refuser ses ressortissants était une aubaine pour que le parlement Français accepte de voter en faveur du droit du sol sur le territoire Français de Mayotte . Notre Député LREM a profité pour enfoncé le clou en introduisant l’ amendement N 250 avec effet retro-actif de 5 ans , pour que tous ces momes pondu depuis juillet 2013,leurs parents doivent justifier un titre de séjour de 5 années consécutifs à Mayotte.
    Les comoriens diront que les Mahorais sont des MONSTRES car ils ont empéché leurs soi-disant cousins comoriens de devenir Français alors que ces memes Comoriens ne veulent pas de Mayotte Française , quel hypocrisie .
    Cette décision malheureux et malsains de AZALI est venue stopper net l’ octroi de titre de séjour, de VISA aux étudiants et de la Nationalité Française à ces pauvres compatriotes COMORIENS . Azali est tombé dans un piège lourde de conséquence. A force de jouer avec le feu , les autorités comoriens se sont brulés vif .

  2. Les wagazidjas dans leur arrogance pathologique et héréditaire veulent conserver à eux seul le pouvoir en empêchant les anjouanais et les moheliens à la magistrature supreme fondé par l’esprit de la tournante de ce pays mendiant , ces hypocrites de wagazidjas croient que ça va marcher pour Mayotte , vous vous trompez wa Maorais Wa hachiri , apprenez d’abord à vous respecter et à respecter cette tournante avant de chercher à vouloir vous saliver pour Mayotte qui a déjà pris son destin .

  3. Et si on fesait grève à Moroni, à Paris, à La réunion, à Mamoudzou pour réclamer à notre gouvernement comorien de d’abord bien s’occuper de nous sa population plutôt que de demander Mayotte. même si en la reclamant, la France nous donne quelques pièces…et c’est que pour ça

  4. Les autorités comoriennes pour ne pas dire les collabos n’ont jamais voulu le retour de Mayotte, ils se servent souvent de cette question pour quémander quelques centimes d’euros à la France.
    Le problème est qu’ aujourd’hui tout le monde regarde vers la Chine.
    La France et l’Europe vieillissants sont en perte de vitesse dans tout les domaines: économique, culturels, morale…
    L’Angleterre a quitter le navire avant le naufrage.
    D. Trump enfonce le clou…
    Regardons ailleurs car ces derniers n’ont rien à nous offrir que des problèmes.
    Laissons les harkis mayorais couler avec leur maître.
    Et Mayotte reviendra…

  5. IL faut laisser Tranquille ces Comoriens rêvés d’ un retour possible de Mayotte vers leur Etat Miséreux .
    Cela peut être possible à condition que l’ union des Comores dépasse le niveau de vie des Mahorais .
    Le rêve fait vivre les imbéciles . Mais c’ est le statu quo depuis 43 ans d’ indépendance et de corruption dans ce maudit pays ,, ils peuvent toujours rêver , car comment voulez vous que les Mahorais vous rejoignent alors que vous même fuyez votre pays pays miséreux au détriment de votre vie pour nous rejoindre chercher un avenir meilleurs chez eux , franchement il ne faut pas être intelligent pour comprendre et analyser que cela est impossible , il faut être d’ une débilité mentale extreme pour croire et rêver que les Mahorais vous rejoindrez un jour . Mais c’ est comme cà qu’ on reconnait que ces Comoriens sont des vrais hypocrites .
    Au moment ou certains étudiants Comoriens diplômes à Mayotte ( des Bacheliers , BTS et licences ) ne veulent pas retourner dans leurs pays d’ origines l’ union des Comores pour travailler ne veulent aller dans aucune pays au monde pour poursuivre leurs Etudes mais s’ acharnent coute que coute à aller uniquement en France Métropolitaine , il faut comprendre la seule et unique raison .
    Un député Franco-Comoriens de Marseille se bat aussi dans ce sens pour que ses Étudiants n’ aillent qu’ en Françe puisqu’ils ont obtenus des Diplômes Français GRACE à Mayotte la Française et se contredit avec subtilité , l’ union des Comores la partis déjà indépendant , on se demande qu’il prend vraiment les gens comme des idiots .

  6. Les comores n’ont jamais existé comme une entité à part entière.
    Ça a toujours été un pays qui pauvre et qui mendier.
    Etablir des frontières çà sera la guerre civile et qui va encore payer les pots cassés?
    Vous le devinez? Bien sûr c’est mayotte.

Répondre à Ali Wali Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*