« J’appelle Salami à écouter les Anjouanais »

Le Directeur Général de l’AIMPSI, Yasser Ali Assoumani et ancien candidat déchu aux élections du Gouverneur d’Anjouan, estime dans l’interview qui que «l’émergence a comme passage obligé les assises nationales ».

Q1 : Que dites vous du Discours politique tenu par le Gouverneur de Ndzouani par rapport aux assises nationales ?

Yasser Ali Assoumani : C’est vraiment dommage. Le Gouverneur de l’Ile de Ndzouani sait pertinemment qu’il a reçu un mandat de cinq ans provenant des anjouanais et non de son parti. Alors, il est inacceptable qu’il continue d’ignorer les opinions et préoccupations des anjouanais de la sorte et ne faire que ce que lui dicte son parti.
Faire cavalier seul et s’exclure d’un événement aussi important que les assises, qui engage l’avenir de l’archipel, n’est pas une solution. C’est dommage, je crois qu’il doit sortir de ses œillères.

Q2 : Exactement comment jugez-vous sa philosophie ou sa politique de la chaise vide aux assises nationales ?
Y.A.A : Cette posture n’apporte jamais de bons résultats et dans le cas présent, elle n’a pas lieu d’être. Pourquoi ne pas participer aux assises ? C’est la question fondamentale. Qu’est ce que le Gouverneur Salami peut craindre de ces assises ? Et qu’est ce qui justifierait une absence ? Rien. Il faut qu’il réalise qu’aucun dilemme ne doit se poser entre choisir son parti et la population.
Aujourd’hui, la population comorienne en général aspire au changement. Où est le mal de s’asseoir ensemble entre frères pour tirer les leçons du passé et voire dans quelle mesure construire l’avenir.
La seule voie à suivre pour lui est de respecter la population qui l’a élue, revenir sur le droit chemin et participer aux assises. Il doit venir apporter sa part de contribution au devenir de notre nation. Il n’est pas trop tard. Et je le conseille solennellement de le faire.

Q3 : Le Président de la République maintient le cap pour les assises mais et il est jugé d’un anti-stabilité du pays par l’opposition d’où la tournante, c’est méchant si c’est le cas…
Y.A.A : avec les comoriens, on ne peut pas continuer à jouer au yoyo. Ils disent tout haut que Azali incarne l’unité et le lendemain, les mêmes veulent revenir nous servir une autre recette. Sur ce sujet, je crois que beaucoup d’encres a coulé et l’on a dit suffisamment sur le bien fondé de sa politique et l’esprit patriotique qui anime le chef de l’Etat. C’est un homme de valeur, rassembleur qui veut du bien à ce pays.
Il est venu trouver un pays exsangue, plié dans tous les domaines, qu’il essaie de relever. Il aurait pu décider de gouverner tout seul comme ces prédécesseurs. Pourtant, lui, fait appel à tous à travers ces assises qui seront historiques et charnières.

Q4 : Votre dernier mot ?
Y.A.A : l’émergence a comme passage obligé les assises nationales.
Propos recueillis par T.A.M

C.M

2 commentaires sur « J’appelle Salami à écouter les Anjouanais »

  1. Tout le monde sait Que azali est un traitre, il veut rester au pouvoir a vie c,Est pourquoi il veut organiser des assises par la force , monsieur me directeur le gouverneur salami a raison de ne plus prendre part a des assises bidons dont on connait deja la suite , nous sommes derriere salami , les comoriens rejettent ces assises , azali doit savoir qu,il doit quitter ke pouvoir en 2021 , chose qui lui faut peur car I’m sait pertinement Que sambi qui va revenir et helas les choses be seront plus facile pour lui et ses bandits c,Est pourquoi il veut tout faire pour supprimer la tournante et rester a vie au pouvoir , pourquoi azali ne met pas en place la cour constitutionnelle , la commission anti corruption ,il doit mettre d,abord en place ces institution avant de faire des assises ,

  2. Comment azali peut Eyre in rassembleur, comment azali peut Eyre in homme honnete ? Un dictateur peut Etre rassembleur? Tu me fait tire monsieur le directeur , tu dis Que azali veut reliever le pays ,c est tout a fait le contraire , azali continue d,enfoncer le pays avec sa dictature, son compirtement machiavelique , et les comoriens be sont pas d,accord, faire des assises pourquoi faire , et pourtant on connaitre les maux qui rongent le pays , et Dan’s des maux azali a une Grande part car il a detourne 20 milliards lors de son premier mandat ,c,Est ca les maux qui frappent notre pays , detournement des deniers public’s. Corruption. Pas de justice, donc il suffit Que azali soit honnete. Sincere et le pays decollera sans assises ,

Répondre à Momo Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*