En ce moment

« Je voudrais exprimer mon inquiétude face aux évènements malheureux qui se déroulent ces derniers temps »

Puisse cette nouvelle année 2020, être pour nous tous, une année de paix, de stabilité et de progrès mais aussi une année qui verra les liens d’amitié, de fraternité et de coopération qui unissent si heureusement l’Union des Comores et vos Pays et Organisations respectifs, se raffermir encore davantage, au bénéfice de nos peuples.
Madame et Messieurs les Membres du Gouvernement

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Représentants des Organismes
internationaux ;

Honorable assistance ; Mesdames et Messieurs ;

C’est un réel plaisir pour moi de recevoir les vœux chaleureux que vous formulez pour moi-
même, ma famille, mon Gouvernement et pour le peuple comorien, à l’occasion de l’avènement de
la nouvelle année 2020.
J’adresse en retour à Vous-même et, à travers vous, à vos familles, vos proches et vos
collaborateurs, mes vœux de bonne et heureuse année, les plus chaleureux.

Aux Chefs d’Etat et aux Hautes Autorités que vous représentez, veuillez leur transmettre
mes souhaits de bonne santé, de bonheur familial et de réussite dans leurs nobles missions.
A vos pays respectifs, je formule mes vœux les plus sincères, de paix, de concorde nationale,
de prospérité et de progrès.

Puisse cette nouvelle année 2020, être pour nous tous, une année de paix, de stabilité et de
progrès mais aussi une année qui verra les liens d’amitié, de fraternité et de coopération qui unissent
si heureusement l’Union des Comores et vos Pays et Organisations respectifs, se raffermir encore
davantage, au bénéfice de nos peuples.

Honorable assistance ;

Mesdames et Messieurs ;

L’année 2019 qui vient de s’écouler, a été pour mon pays, une année riche de changements
au cours de laquelle, nous avons dû affronter différents événements.
Vous avez vécu aux côtés du peuple comorien, les efforts inlassables que le Gouvernement a
déployés pour améliorer les conditions de vie de la population.

Vous avez, en outre, suivi avec nous les actions salutaires que le Gouvernement comorien a
menées pour rendre encore plus solides les fondamentaux de notre économie, ce qui a abouti au
classement de notre pays, parmi les Pays à Revenus Intermédiaires.
Cependant, vous avez également connu, tout comme l’ensemble du peuple comorien, le
cyclone Kenneth qui a durement touché notre pays et qui a entrainé des pertes humaines et
matérielles.

Je tiens à vous renouveler à tous, et à travers vous, aux pays et Organisations que vous
représentez, nos sincères remerciements pour la réaction rapide qui a été le vôtre, en accompagnant
le pays dans la gestion de cette catastrophe.

Sachez, Mesdames et Messieurs, que votre appui multiforme nous a très sincèrement
touchés et témoigne, si besoin était, de la grande amitié et de la sympathie que vous avez toujours
eues pour notre pays et pour son peuple.
Je ne peux parler de l’année 2019 sans mentionner également les différents chantiers de
développement que nous avons lancés ou réalisés sur le terrain et me surtout me référer à la

Conférence des Partenaires au Développement des Comores qui s’est tenue à Paris en décembre
dernier.
Nous allons donc entamer l’année 2020 avec beaucoup plus d’optimisme et de sérénité.
Cet optimisme, nous avons su l’impulser grâce à la création des conditions propices au
développement durable et harmonieux de nos Iles et à la consolidation de la paix et de la stabilité.
La réussite de la CPAD, sous le haut patronage de la France, a été possible grâce au travail
remarquable fait par les techniciens comoriens avec l’appui et l’accompagnement des Partenaires au
développement que vous êtes.

Elle fut tout particulièrement couronnée de succès grâce aux contributions pertinentes et aux
engagements financiers pris par vos Pays et vos Organisations respectifs mais aussi par les
différents membres du secteur privé.

Je voudrais alors, vous réitérer mon appréciation pour l’importance que vous avez su donner
à cet évènement décisif pour l’avenir de mon pays.
Permettez-moi d’ailleurs, de faire une mention spéciale à la France, au PNUD, à la Banque
Mondiale, à la BAD et au FMI qui ont accompagné ces techniciens comoriens, tout au long de la
préparation et de la tenue de cette Conférence.

Je voudrais, surtout saluer cette synergie qui caractérise notre coopération et qui, cette fois
encore, a permis de transcender les obstacles qui auraient pu compromettre le succès de cet
évènement.

C’est ainsi que j’émets le souhait ardent de voir cette disponibilité que vous avez manifestée
tout au long de la préparation et de la tenue de cette Conférence, se poursuivre dans le cadre du
suivi de ce grand événement, afin qu’ensemble nous puissions rapidement mobiliser les
financements annoncés, lancer la réalisation des projets présentés et mettre en marche la dynamique
de croissance qui conduira l’Union des Comores vers l’émergence, à l’horizon 2030.

Cette synergie est d’autant plus nécessaire que nous allons, en ce début d’année, tenir
également, dans le courant de ce mois de janvier mais aussi en février prochain, les élections
législatives et communales, des élections, que nous voulons, libres et transparentes, afin de
consolider encore davantage la démocratie dans notre pays.
Nous aurons donc besoin, comme à l’accoutumée, de votre soutien et de votre
accompagnement.

Votre implication, dans l’organisation et l’observation de ces élections, permettra, en effet, à
chacun des Pays et Organisations que vous représentez, de se reconnaitre dans le résultat de ces
scrutins mais aussi et surtout à la population comorienne de se fier à leur crédibilité.
Cette crédibilité permettra à son tour d’assurer la cohésion sociale et rassembler tous les
Comoriens autour des idéaux d’unité et de développement que nous voulons instaurer durablement
dans le pays.
Mesdames et Messieurs les Membres du Corps diplomatique ;

Chers Frères et Amis ;

Jamais notre coopération avec vos Pays et vos Organisations respectifs n’a été au beau fixe
comme c’est le cas actuellement.
Ce dynamisme de notre diplomatie se traduit par l’ouverture de nombreuses représentations
dans notre pays, les échanges constants avec nos Partenaires mais aussi par la volonté, manifestée
de part et d’autre, de travailler dans la transparence, la confiance et la cohésion.
Je souhaite vivement que cette entente se consolide davantage et que cette coopération se
diversifie pour qu’ensemble nous puissions récolter les fruits, des efforts communs que nous
menons, contre le terrorisme, dans toutes ses formes, mais aussi, contre les effets du changement
climatique et pour un développement durable et harmonieux.
Ce raffermissement de notre coopération est d’autant plus nécessaires que le terrorisme et
les effets des changements climatiques, n’ont pas de frontières, et n’ont épargné, à ce jour,
nombreux de nos pays.

Nous devons alors unir nos forces, promouvoir les transferts de compétences et faciliter les
échanges d’informations afin d’être plus efficaces dans nos actions.
Excellences, Mesdames et Messieurs

Avant de conclure mon propos, je voudrais exprimer mon inquiétude face aux évènements
malheureux qui se déroulent ces derniers temps en Afrique du Nord et au Moyen-Orient et qui
risquent d’envenimer la situation déjà difficile qui prévaut déjà dans ces régions.
J’estime qu’il est de notre devoir de prévenir toute escalade de la violence entre Etats ou à
l’intérieur d’un état, car une telle violence portera atteinte à la paix et à la stabilité dans le monde
entier.

Nous devons, en effet, encourager la Communauté internationale à se saisir, sans délai, de ce
dossier, pour que la paix revienne et que ces deux pays se ressaisissent, dans l’intérêt de nos pays et
de nos peuples.

Je voudrais, enfin, pour conclure, vous renouveler à toutes et à tous, mes vœux chaleureux
de bonheur et de prospérité et vous assurer de ma grande disponibilité et de celle de mon
Gouvernement à ne ménager aucun effort, pour que notre coopération se solidifie encore davantage,
aussi bien au niveau bilatéral que multilatéral, dans l’intérêt de nos pays et de nos Organisations
frères et amis.

Je vous remercie.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*