En ce moment

« Je voudrais vous exprimer ma joie d’être avec vous, en ce début d’année 2021 »

DISCOURS DE PRESENTATION DES VŒUX 2021 DES ACTEURS DU MONDE SPORTIF A SEM. AZALI ASSOUMANI PRESIDENT DE L’UNION DES COMORES

Par Mme Kanizat Ibrahim, Présidente du Comité de Normalisation pour la FFC.
Beit-Salam, le 05/01/2021

– Excellence, Monsieur AZALI ASSOUMANI, Président de l’Union des Comores,
– Distingués membres du cabinet présidentiel,
– Eminents Représentants du monde sportif
– Mesdames et Messieurs les représentants des Organisations de la Société Civile et du Secteur Privé
– Mesdames et Messieurs membre de la Presse,

Assalam Anlaykoum !

Je voudrais vous exprimer ma joie d’être avec vous, en ce début d’année 2021, à l’occasion de cette cérémonie de présentation de vœux, du monde sportif, au Chef de l’Etat.
C’est un honneur et un plaisir, de présenter à votre Excellence à l’occasion du nouvel an, au nom de l’ensemble des acteurs du sport et à mon nom propre, nos vœux les meilleurs, nos vœux de santé, de persévérance et de réussite dans la conduite de notre pays.
Les mêmes vœux de bonheur et de réussite s’adressent également à votre honorable épouse, Madame la Première Dame, à l’ensemble de votre famille, à tous vos proches et à vos collaborateurs.
Ce moment de tradition républicaine est aussi une occasion de dresser le bilan de l’année passée et de poser un regard prospectif sur celle qui commence.
C’est aussi l’occasion de mettre l’accent sur les valeurs que nous souhaitons faire valoir dans le sport comorien. Des valeurs de bonne gouvernance, d’intégrité morale, de fairplay, d’humilité face à l’effort, de dépassement de soi, de courage et de passion qui font la beauté du sport.
Des valeurs qui font du sport un milieu qui éduque et qui permet l’épanouissement de la jeunesse.

Honorable assistance !
Le monde sportif, de manière générale, a connu en 2020, des hauts et des bas. Il a été marqué par la pandémie du COVID 19 qui a impacté négativement les projets et activités.
Cela, à un moment où le mouvement sportif comorien a le plus besoin de projets structurants, qui renforcent ses fonctions éducatives et sociales, des programmes, en termes d’encadrement, de formation et de mise aux normes des infrastructures.
Le football comorien, que j’ai l’honneur de diriger depuis novembre 2019, en ma qualité de Présidente du Comité de Normalisation pour la Fédération de Football des Comores, a connu une année dense, malgré ce contexte difficile lié à la pandémie.
Mon équipe et moi, conformément aux missions assignées par la FIFA, notre association mère, avons posé les bases de la bonne gouvernance de la Fédération du Football des Comores en réformant les textes, Statuts, Code électoral, Code d’Ethique, en mettant en place des procédures, à travers l’élaboration de manuels pour la bonne gestion de l’institution.
L’idée ici est de promouvoir les bonnes pratiques, la bonne gouvernance, la transparence, la séparation des pouvoirs, la lutte contre les conflits d’intérêts et la corruption dans le milieu sportif.
Nous sommes aujourd’hui à la veille des élections au niveau Fédéral, après celles portant sur les Ligues au niveau des îles, parachevées en novembre dernier.

Excellence, Monsieur le Président !
La victoire des Cœlacanthes contre le Kenya en novembre dernier au Stade Omnisport de Malouzini a été un grand moment de cohésion nationale. J’ai lu, à ce moment-là, dans vos yeux, Son Excellence Monsieur le Président, une grande émotion. Vous avez été au côté de tout un peuple pour partager cette joie et cet espoir de voir notre pays se hisser dans le concert des grandes nations africaines de football.
À deux doigts d’une première qualification historique à la Coupe d’Afrique des Nations, nous devons nous serrer les coudes et offrir les meilleures conditions de réussites à nos vaillants Cœlacanthes.
Les rendez-vous du mois de mars prochain, contre le Togo à Moroni et par la suite contre l’Egypte au Caire sont capitaux.
Nous savons que nous pouvons compter sur vous Son Excellence Monsieur le Président, votre appui a toujours été déterminant.

Monsieur le Président !
En tant que femme, je me réjouis particulièrement des résultats enregistrés cette année par la Football Féminin, des résultats très encourageants.
En effet, en pleine restructuration, l’équipe nationale féminine des Comores marche sur les pas de l’équipe nationale masculine.
Les efforts déployés cette année au COSAFA WOMEN’S CUP ont été récompensés par le nouveau classement FIFA. Les cœlacanthes féminins ont gagné 17 places et occupent désormais la 139è place, devant Madagascar (141e) et Maurice (142e).
Une belle avancée qui doit être encouragée par une véritable politique nationale de promotion du football féminin.
L’école et l’Université restent un pôle sur lequel nous pourrons nous appuyer pour populariser la pratique du football féminin, susciter le désir des jeunes d’aller vers des Clubs.

Excellence !
Pour finir, nous vous réitérons nos vœux de succès pour l’année nouvelle, à vous et à votre famille et vous assurons de notre disponibilité à porter ce grand dessein national qu’est l’accession des Comores au rang des nations qui gagnent. Un idéal que vous incarnez et que nous partageons volontiers avec vous.

Je vous remercie.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*