Jean-Marc Heintz a pris le gouvernement en otage

Comme Bob Denard à son époque, son petit frère Jean-Marc Heintz vient de prendre le gouvernement en otage et le président Azali sans réaction. Mais contrairement en 1995 d’où il se réfugiait à l’ambassade de France, cette fois ci, il se cache au palais de Beit Salam avec ses trois vice-présidents, ses ministres et une pléthore des conseillers sans pouvoir bouger le doigt contre l’humiliation de Jean-Marc Heintz a notre nation de contre carré la décision du gouvernement. Un gouvernement qui se prétende a faire un pays émergent, s’est vu immortaliser par un seul mercenaire qui a bloqué l’action du gouvernement et menace toutes les autorités. Sans armes ni milices, Jean Marc décide de démontrer la faiblesse de notre gouvernement, de son incapacité a prendre une décision. Après les mesures populistes sans effets et sans suivi, Jean Marc nous démontre le degré de la faiblesse de ce gouvernement, sans objectif ni vision. Un gouvernement des peureux au cri de chien mais sans force, qu’il suffi de dévouer le cri et se positionner pour lui faire marche en arrière. Mais il est inadmissible voir une honte qu’un direction nommé par décret est devenu plus puissant que celui qui la nommé. Sans dévoiler ce qui se cache dernier la complicité du président et son gouvernement avec Jean Marc, le bas peuple se demande ou se trouve le président et les vice-présidents élus par le peuple qui se sont rendu aux ordres des Jean Marc.

Nakidine Hassan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*