Jeux de la CJSOI – Les couleurs nationales bannies

La XXXe session de la réunion des ministres de la Jeunesse et des sports de l’océan Indien a été riche en débat, hier, à l’Hôtel Paon d’Or à Ivato.

La réunion d’hier avait pour objectif de valider toutes les propositions faites lors de la réunion des experts à Mayotte. Le ministre de la jeunesse et des sports malgache et président de la CJSOI en exercice, a fait une présentation de la proposition de levée du drapeau unique de la CJSOI avec mention des noms des îles pour la cérémonie de remise de médailles.
Lors de la cérémonie d’ouverture de cette session, hier, ce dernier, soucieux des difficultés rencontrées auparavant, a invité tous les pays participants aux jeux de la CJSOI à avoir l’esprit de compréhension mais surtout du respect mutuel évitant ainsi tout incident risquant d’entacher le bon déroulement des jeux et faisant par conséquent des jeunes des victimes. Concernant le port de drapeau des pays participants pendant les cérémonies d’ouverture et de clôture des jeux, la position des Seychelles, Maurice et l’Union des Comores repose sur une application stricte de la Charte des Jeux, soutenant ainsi le drapeau uniquement aux cérémonies.
Compte tenu de la richesse des débats, il a fallu procéder au vote et trois voix ont voté pour le retrait du point 7 sur l’annulation de port de drapeau et seule la Réunion était contre. La Grande Ile s’est contenté de l’abstention.
Lors de sa prise de parole, le ministre comorien, Abde­remane Salim Mohmed a fait savoir que les Comores, dès le début même des jeux de la CJSOI, étaient toujours des participants actifs et comptent bien le rester.

Reconduits
Le ministre Mauricien Sawmy­naden Yogida, quant à lui, souhaite que les jeux se déroulent sans ambigüité et qu’on donne aux jeunes l’opportunité et l’honneur de défendre et de représenter leurs pays.
De leur côté, les représentants de Mayotte, Rubi Bernard et de la Réunion, Decompois Yannick, ont rappelé le principe fondamental des jeux de la CJSOI qui est de bâtir une région solidaire, et l’esprit des jeux doit être privilégié et protégé. La journée d’hier a également été marquée par les élections des membres du bureau permanent de la CJSOI.
Le président en exercice, le ministre malgache et le secrétaire général Pillay Samoo Nagalingum sont tous les deux reconduits à l’unanimité pour un deu­xième mandat de deux ans. En marge de cette réunion, il a été décidé que les onzièmes jeux de la CJSOI se tiendront à Djibouti.
Quatre actions seront prochainement financées par la Confejes entre autres, un atelier sur la gouvernance sectorielle à Madagascar du 18 au 20 juillet , un salon des jeunes entrepreneurs de l’océan indien en marge du 16ème Sommet de la Francophonie à Madagascar en novembre 2016, une session sur la détection et la promotion des jeunes talents sportifs à Maurice en novembre et une session sur la conduite adductive et la lutte contre la drogue aux Seychelles et à Maurice. La prochaine réunion des ministres aura lieu aux Seychelles à la mi-septembre en 2016 et celle des experts du 04 au 07 mai 2017 aux Comores.

Serge Rasanda/lexpressemada

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*