Jeux des îles Comores 2019 : Le dossier été remis au chef de l’Etat

Ikililou Dhonine a «félicité le Cosic pour la qualité du document, et a exprimé le désir de l’Etat et de toute la population» d’accueillir en terre comorienne pour la première fois de son histoire le plus grand festival des jeunes des îles de l’Océan indien. Il a informé le Cosic qu’une enveloppe a été débloquée par le gouvernement pour le démarrage des travaux du site de Maluzini.

image

Le Comité olympique et sportif des îles Comores (Cosic), reçu lundi 12 octobre par le chef de l’Etat, Ikililou Dhoinine, à Beit-Salam en présence du ministre des sports, a présenté le dossier comorien des jeux organisés aux Comores en 2019. Ce document «répond aux interrogations du Conseil international des jeux (Cij) lors de sa dernière visite aux Comores», a indiqué le chargé de communication du Cosic, Mohamed Mbechezi.

Le dossier indique les sites choisis, les images et les plans des infrastructures prévus que sont le village des jeux, la piscine olympique et le gymnase et comporte «les coûts estimatifs, les procès-verbaux des conseils de ministres parlant des engagements de l’Etat». Le responsable de la communication a, par ailleurs, indiqué que la délégation reçue par le chef de l’Etat a sollicité le commencement des travaux du complexe sportif de Maluzini.

Le chef de l’Etat a, toujours selon Mohamed Mbechezi, «félicité le Cosic pour la qualité du document, et a exprimé le désir de l’Etat et de toute la population» de recevoir sur ses terres le plus grand festival des jeunes des îles de l’Océan indien. Dans la foulée, il a, également, informé le Cosic qu’une enveloppe a été débloquée par le gouvernement pour le début des travaux du site de Maluzini.

Concernant le village des jeux, le comité olympique a présenté deux propositions par rapport au site devant l’abriter. Le président a opté pour le lycée de Moroni, établissement scolaire de référence qui n’a jamais bénéficié d’aucune réhabilitation. Ce sera, donc, l’occasion de le faire avec l’installation de plusieurs structures.

S’agissant de la mobilisation populaire autour de l’évènement, le chef de l’Etat a sollicité, selon le chargé de communication, la nomination d’un «Monsieur jeux des îles». Une proposition bien accueillie par le Cosic, mais qui sera discutée une fois l’organisation confirmée.

On se rappelle que le rappeur comorien, Soprano, a accepté de porter le drapeau aux côtés du Cosic pour défendre la candidature comorienne et susciter le maximum de soutien de la population, en particulier la diaspora.

Croisons les doigts et attendons les conclusions de la rencontre du 20 octobre.

A l’occasion de ce rendez-vous décisif du Cij, à La Réunion, le Cosic sera appuyé par la présence du ministre comorien des le Jeunesse et des Sports, Attoumane Ali.

Nassila Ben Ali /Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*