Jeux des jeunes: Mayotte «uniquement en tant qu’invité»

Par rapport aux drapeaux et aux hymnes nationaux, après vote, là encore la majorité est d’accord pour que le règlement des jeux ne change pas. Cela veut dire que les hymnes seront chantés et les drapeaux vont flotter», s’est réjouit Mazo qui a expliqué qu’il s’agit «de jeux de pays souverains qui ont des symboles à honorer».

La dixième édition des jeux des jeunes de l’Océan indien va débuter le 30 juillet à Madagascar. Pour tous les Comoriens, la question qui revient à l’esprit c’est la qualité de participation des athlètes de l’île comorienne de Mayotte, notamment suite aux difficultés rencontrées lors des derniers jeux de l’Océan indien à La Réunion (Jioi). Ainsi, l’inspecteur national du commissariat à la jeunesse et aux sports, Abdallah Mze, alias Mazo, a tenu à répondre à cette question lors de la conférence de presse organisée par son ministère, samedi dernier. Selon lui, Mayotte va participer «seulement en qualité d’invité».

Abdallah Mze a salué la prudence dont ont fait montre les autorités malgaches par rapport à la question. «Les Malgaches ont organisé une réunion des ministres dernièrement pour se mettre d’accord sur certains points de divergences et notamment sur celle liée au statut de Mayotte dans ces jeux», a-t-il indiqué saluant la démarche adoptée par les Malgaches qui cherchaient à éviter les discordes. L’inspecteur national a ajouté qu’après un vote, les pays se sont mis d’accord que le statut de Mayotte ne changera pas pour ces jeux, sachant que Madagascar s’était abstenu et cette fois Maurice et Seychelles étaient du côté des Comores.

L’autre question concernant les drapeaux et les hymnes nationaux au moment de décerner les médailles aux athlètes a été également à l’ordre du jour. «Encore une fois, après vote, la majorité est d’accord pour que le règlement des jeux ne change pas. Cela veut dire que les hymnes seront chantés et les drapeaux vont flotter», s’est réjouit Mazo expliquant qu’il s’agit des jeux de pays souverains qui ont des symboles à honorer.

Pour rappel, Mayotte s’est vu refuser la participation aux jeux des jeunes de 2001 à Madagascar, suite à une objection interjetée par la délégation comorienne. D’ailleurs, les athlètes mahorais avaient choisi de se joindre, ce jour-là, à la délégation réunionnaise. A l’époque, les Comoriens leur avaient demandé, s’ils voulaient pouvoir participer aux jeux, de se joindre aux Réunionnais ou aux Comoriens.

Alwatwan.net

2 commentaires sur Jeux des jeunes: Mayotte «uniquement en tant qu’invité»

  1. Si 80 % de la population de Mayotte vit en dessous du seuil de pauvreté c’est parce que dans ces 80%, plus des 3/4 sont des comoriens clandestins ou avec des titres de séjours. Et pour votre gouverne, les domestiques des mahorais et des wazoungou ici à Mayotte sont des comoriens domestiqués pour tout faire et recevoir un salaire de 200 euros mensuels. Et ils se contentent de ça car c’est mieux qu’aux Comores. Nous ne nous prenons pas pour des Gaullois mais pour des francais d’outre mer à part entière. Ce sont les comoriens qui doivent arrêter le drogue car apparement ils ne font pas que la trafiquer à Marseille mais en consomment également. Soubhanaaah.

  2. 80% de la population maoraise vive en dessous du seuil de pauvreté et l’on vient nous traiter de pauvre.
    Arrétez la drogue fréres et soeurs Maorais.
    A lire vos commentaires on sent que malgré que vous ayez la france à vos coté on arrive a vous mettre en rogne et franchement cela fait plaisir de vous lire.Bien sur de temps en temps un mzoungou intervient parce que lui aussi a peur de perdre ses privilèges ,comme par exemple le fait d’etre payé plus que l’autocthone ou perdre ses domestiques.Tremblez donc ce n’est que le début.Enfin d’autres sont carrement allienès au point de se prendre pour des gaulois.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*