Jusqu’à quand Azali et le mouvement du 11 août vont rester sourds à l’appel du peuple 

Il est clair comme de l’eau de roche que les défuntes assises à la AZALI où le mouvement du 11 joue le complice ôtage n’est qu’une volonté usurpatoire du pouvoir en place de sacrifier l’unité et la stabilité du pays au profit de leurs intérêts personnels. J’entends par intérêts personnels, s’éterniser au pouvoir, faire le Président Dieu et se débarasser de toute institution génante.

On distingue sans cogiter ceux qui militent à ce mascarade: ANISSI Chamsidine et sa petite équipe qui, par leur participation veulent prolonger un silence sur les procès qu’ils méritent au sujet des malversations financières dont ils se sont rendus coupables.

Les nostalgiques de MOHAMED BACAR qui cherchent à ressusciter espérant voir aterrir BACAR aux Comores et ainsi profiter des miettes des poubelles du CRC.

Les élus choisis par AZALI de l’île d’Anjouan qu’on voit à l’oeuvre dans des déclarations qui font honte à l’île dont un vice Président intérimaire de la Haute fonction qui fait mouche dès qu’il a la malchance de se trouver face à un micro.

De l’autre côté, un Front Républicain conscient du péril et du désastre à long terme. La marche est donnée par l’intègre et pragmatique MCHINDRA ABDALLAH, originaire de Bimbini mandaté par le Mouvement Des Démocrates qui a été fermement soutenu par tous les autres forces, fusionnant désormais en Front Républicain pour la Sauvegarde de l’Unité Nationale où le siège mère se fixe à Moroni.

A Mayotte, en France, les sections du Front Républicain se retrouvent, se coordonnent et s’organisent.

Nous ne voulons pas qu’AZALI, IDRISSE, CHAMBANE et consorts réculent à mésure que la force du Front les enveloppe, nous souhaiterions qu’en bon perdants, ils acceptent leur défaite, entendent la voix du peuple.

Le peuple veut des assises à sa demande. Souverain, le peuple joue le rôle principal et l’Etat fournit les moyens d’organisation.

AZALI qui a bénéficié de trois mandats dont un illégitime (1999/2001), les personnalités du Mouvement du 11 dont certains trainent des casseroles vont-ils être juges et partis?

A entendre les arguments de la minorité qui ose s’exprimer, on se perd en conjecture.

Donnez nous une date de vos prétendues assises!

BEN ALI.

2 commentaires sur Jusqu’à quand Azali et le mouvement du 11 août vont rester sourds à l’appel du peuple 

  1. je suis de gazidja mais hier msaidié abdouhab bolero kiki le chef ikilou et autre azali n a pas voulu dire quelque chose ils disent SAMBI ne peut pas poser sa candidature à gazidja aujourd’hui ils vont dire quoi avec les assises ?? SAMBI il peut poser sa candidature et la tournante n est pas le coran or hier IKILOU n a pas voulu vous abusez trop c est trop aujourd’hui azali à le pouvoir il parle assises assises pourquoi il n a pas parlé hier la fin de cycle et quand misoudjé était agressé avec les soldats d ikilou azali n a pas parlé azali n est pas clair dont je suis de gazidja la tournante n est pas bonne pour le pays puisque chaque personne vient faire 5 ans 5 ans 5 ans sans avenir si le jour las on a laissé sambi ikilou poser les candidatures chaque personne peut faire des efforts

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*