Juve vs Real M. : Un « Comorien » disputera la finale de la C1

Un jeune homme originaire des Comores sera de la partie le 3 juin, à Cardiff à la finale. Hamidou Msadié disputera ce carré d’as sur le banc en tant que second adjoint de l’entraineur merengue, Zinedine Zidane, contre les Italiens de la Juventus de Turin. Il compte, déjà dans son palmarès, un trophée de la Ligue européenne des champions qu’il a remporté l’année dernière, contre l’Athlético de Madrid.
 
Hamidou Msaidié compte dans son palmarès un trophée de la Ligue européenne des champions (C1) qu’il a remporté, pas plus tard que l’an dernier, avec la bande à David Bettoni, l’adjoint de Zinedine Zidane. Il va disputer avec la Maison blanche la quinzième finale de la compétition, la deuxième successive. Avec David Bettoni, Hamidou Msaidié aide Zizou à préparer les entrainements des coéquipiers de Cristiano Ronaldo.
 
L’originaire de Mitsamihuli-mdjini, par son père Abdallah Msaidié, et de Nkuraniya-Mitsamihuli par sa mère, travaille dans le staff technique du club le plus titré en ligue des champions avec les préparateurs physiques Javier Mallo et Antonio Pintus, et Luis Llopis pour l’encadrement des gardiens de but.  
 
L’entraineur d’origine comorien évolue dans les ailes de Zizou depuis près de quatre ans. Depuis que le champion de France 1998 avait les commandes de la Castilla, club de troisième division de Real Madrid, Hamidou a travaillé comme son adjoint. L’histoire entre le coach de Merengue et l’enfant de Nkurani remonte à plusieurs années lorsque le second devait assurer la kiné du premier. Hamidou Msaidié est kinésithérapeute de formation. Il travaillait à l’époque dans son cabinet en région parisienne où il a fait la rencontre avec Zinedine Zidane.
 

 
Malgré sa discrétion, Msaidié sera sur le banc de touche du stade national des Pays-des-Galles, pays de son «protégé» Gareth Bale. Face à la Juventus, le Real Madrid va espérer son deuxième trophée européen du tournoi, le deuxième consécutif et le seconde également contre les Turinois, après 1998. La « Juve » sera à sa neuvième finale, contre quinze pour son adversaire, ce qui en fait l’outsider de la rencontre. Tous les Comoriens espèrent voir leur enfant  jubiler le 3 juin avec les couleurs comoriennes sur la pelouse de Cardiff.

Eliedjouma

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*