Juwa en ordre dispersé

wpid-screenshot_2016-03-27-18-41-14-1.png

On attendait que ça : la dislocation à petit feu du parti de l’ancien président des Comores, Sambi. Le secrétaire général de  cette formation vient de rendre public un communiqué affirmant que le protocole d’accord signé ce dimanche 27 mars à mutsamudu n’engage en aucun cas le parti.

Que reste-t-il du parti de l’ex-raïs vidé de ses cadres, dont l’ancien ministre des affaires étrangères, Ahmed Ben Said Jaanfar. Celui-ci s’est rallié à la mouvence présidentielle (UPDC).

image

A l’approche du deuxième tour des présidentielles, fixé pour le 10 avril, d’autres responsables de Juwa ont fait défection ce simanche en se ralliant de Azali Assoumani. L’annonce est faite lors d’un meeting à mutsamudu dans l’île d’Anjouan.

Les cadres du parti ont abandonné le navire, laissant à bord un commadant fatigué et dépassé par les événements. L’avenir politique de Juwa est incertain.

Abdoul Youssouf

1 commentaire sur Juwa en ordre dispersé

  1. Voila ce qui arrive quand on construit quelle chose sur sa propre personne , au lieu de construire dans l’interêt de ce que l on représente quand on est élue.. Malheureusement les hommes politique des Comores aujourd’hui n’ont pas l’air d’avoir dépassé cette maturité…

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*