JUWA île de France se retrouvait en réunion

Dans le cadre de la mise en place des structures JUWA en France avec des bases solides pour mener à bien la politique de notre parti, une réunion a eu lieu ce dimanche 18/02/2018 en île de France en présence des hautes personnalités du parti entre autres son Excellence l’ancien président de l’union des Comores, président d’honneur du parti JUWA Mr Ahmed Abdallah Mohamed Sambi, des anciens ministres, Mr Fahmi Said Ibrahim, Mr Djaffar Mansoib et le Députe et Ancien secrétaire général du parti Ibrahim Mohamed Soulé.

Après le salam et le Fatiha , Monsieur BOINA Youssouf Mohamed ( Ader ) Contrôleur Général de la coordination et membre de la commission transitoire en France, a pris la parole pour souhaiter la bienvenue aux personnalités et aux adhérents présents et a présenté l’ordre du jour avant d’inviter tour à tour les intervenants .Kamal Abdallah et Mohamed Barouf ont fait le compte rendu des réunions précédentes à savoir : la la réactivation de la cellule de île de France ,la mise en place d’une Délégation qui va faire parti d’une commission transitoire pour l’organisation du congrès régional , avant de laisser la parole à son Excellence Ahmed Abdallah Mohamed Sambi, Ancien président de l’union des Comores
La réunion s’est bien déroulée dans une ambiance chaleureuse et surtout de liberté d’expression.

Après l’intervention de M. Ahmed Abdallah Mohamed Sambi, suivaient celles du député et ancien secrétaire général du parti Ibrahim Mohamed Soulé et l’ancien ministre M. Djaffar Mansoib.

Les sujets abordés et les propositions assorties sont encourageants et prometteuses pour une meilleure feuille de route afin de sauver notre peuple en souffrance.

La réunion a été marquée par l’adhésion de 40 nouveaux membres.
L’étape suivante est un rassemblement de toutes les délégations des cellules de France qui aura lieu à Lyon le 24/02/2018 pour la préparation du congrès.

Parti Juwa

2 commentaires sur JUWA île de France se retrouvait en réunion

  1. On ne compte pas sur vous,nous peuple souffrant.Vous étiez invités pour proposer des solutions à cette souffrance ,vous avez preferé vous abstenir et vous refugier en France.Pendant 5 ans de pouvoir,les seules traces,le GALAWA, la CITOYENNETE ECONOMIQUE et le projet HABITAT c pas mal non??

  2. Ce sont tous des binationaux. vous voyez, ils sont à paris pour profiter de la belle vie que la france les offres. ils n’ont rien à foutre des comores sauf si les élections s’approchent pour venir encore piller le pays. cette réunion ne prévoit rien de bon. ils préparent quelque chose pour destabiliser le pays. A tous les comoriens, ils faut se méfier de ces binationaux et les empêcher par tout les moyens d’accéder au plus haute autorité de l’état. On doit leur interdir l’accès à la présidence du pays. Binationaux est synonyme de danger pour les comores. Ce sont des français ne l’oublions pas, ils défendent tous l’intérêt de la france et non des comores. en exemple, on a jamais entendu un binationaux franco-comorien élu en france évoquer la question de mayotte par exemple. ils n’oseront pas parce qu’ils sont français. alors ouvrons enfin les yeux.

Répondre à ronondex Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*