Kenya: un bébé déclaré mort donne signe de vie lors de son enterrement

MIRACLE – Dans le comté de Nyamira, au Kenya, un bébé prématuré sur le point d’être enterré s’est éveillé alors qu’il était déjà dans son cercueil. En apprenant la nouvelle, sa mère, encore hospitalisée, a pleuré de joie.
Il est littéralement revenu à la vie durant son enterrement. Un nourrisson prématuré, né dimanche de la semaine dernière et déclaré mort le mardi suivant, a donné un premier signe de vie alors que ses proches s’apprêtaient à refermer le cercueil. La scène s’est déroulée dans le comté de Nyamira, au Kenya.

image

Selon le père de l’enfant, interrogé par le média local Citizen Digital, le bébé était né prématurément au 7e mois de grossesse. Dès l’annonce de son décès, les proches ont organisé les funérailles, tandis que la mère restait hospitalisée.

Un ultime hommage lui sauve la vie
Durant les obsèques, une tante qui souhaitait lui rendre un dernier hommage s’est heureusement approchée du petit cercueil sur le point d’être inhumé. En se penchant sur le visage de l’enfant, elle a vu son visage lui « sourire » en retour.

Une immense et heureuse surprise, qui a bien évidemment changé le cours de la cérémonie. Les proches se sont rendus à l’hôpital où la mère, apprenant le miracle, a pleuré de bonheur. Selon les médecins, une longue « apnée du sommeil » pourrait expliquer cette grave erreur d’appréciation. Le cercueil vide a été brûlé par les proches. Le bébé, lui, va pouvoir croquer la vie à pleines dents.
Metronews

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*