Kiki entrave t-il le fonctionnement de la justice?

Opinion libre:
De fait oui. Toutes sensibilités confondues, pouvoir comme opposition estiment que le ministre de l’intérieur fait un peu trop . Hier c’était le ministre des affaires étrangères qui se plaignait du comportement du bouillant ministre de l’intérieur sur la situation à Mayotte. Il fût un moment, par ses agissements, on avait tendance à penser qu’il était le ministre de tout , piétine souvent les prérogatives des collègues . Ce qui occasionne par moments des disfonctionnements. La légèreté avec laquelle est traitée l’affaire Sambi est conséquente au mécontentement des mouvements d’humeurs constatés dans le pays .

Du coup , bon nombres de citoyens pensent que Sambi est victime d’une machination politique. Certes la note administrative mettant à résidence le président Sambi est conforme au droit , mais c’est l’aspect politique de l’homme qu’on a pas tenu compte . Pourquoi a t-on eu recours à cette note , alors qu’ aucune urgence de nature à troubler l’ordre n’est perceptible. Pourquoi interdire Sambi de prêche alors qu’il n’incite pas à la désobéissance? . On a l’impression que le régime tend le bâton pour se faire battre . Finalement chez une bonne frange de la population, on commence à douter de la sincérité de la démarche du gouvernement à mener une justice équitable . Quelque soit le traitement futur du dossier Sambi peu des gens accepteront le verdict puisque les premières mesures sont dorées déjà de soupçons , au point que ses partisans évoquent une éventuelle liquidation physique de l’ancien président ,ce qui paraît au demeurant être une fausse vision de l’esprit .

Daoud Halifa

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*