Kiki interdit illégalement un meeting politique du parti RDC

Le ministre de l’intérieur Mahamed Daoud alias Kiki a interdit la tenue d’une réunion politique du parti RDC qui devait avoir lieu au foyer des femmes de Moroni malgré une décision favorable du préfet et de la mairie. L’interdiction du meeting est illégale, le ministre de l’intérieur souhaite museler l’opposition.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Selon nos sources, la raison évoquée est la présence de l’ancien gouverneur Mouigni Baraka Said Soilihi, une vengeance personnelle contre Mouigni Baraka. Le meeting a finalement eu lieu à Voidjou chez l’ancien gouverneur. Pour le ministère l’interdiction est due à l’absence du secrétaire général Djaé.

Plusieurs personnalités politiques ont pris part dont Houmedi Msaidié, ancien ministre et Mohamed Soilihi alias Mamadou. Pendant la réunion de ce samedi 20 mai, les membres du parti RDC ont élu un nouveau bureau: président Mouigni Baraka Said Soilihi. Secrétaire général: Hatim nakib dit Jonny
– SG chargé de l’organisation, Attoumani Ahamada dit ANA
– Trésorier, Zaki Charif (ancien Commissaire.)
– Porte parole du parti, Khadidja Fazul
– Chargé de la communication, Petan Mwignihazi ancien directeur et rédacteur en chef du journal Al-watwan.

ministre

meetin reunion

 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*