Kiki s’en prend au ministère de l’éducation

Le président de l’institution nationale des maires dénonce la non-implication des mairies dans la distribution des bourses d’étude. Il interpelle le ministère de l’éducation à renoncer à son jeu en solo, et ainsi impliquer les mairies. Elles qui ont la responsabilité des lycées publics. Si les démarches s’avèrent vaines, des bourses nationales pourraient être octroyées aux délaissés. Toufé Maecha

image

 

1 commentaire sur Kiki s’en prend au ministère de l’éducation

  1. Juste un remarque, c’est tres bien d’impliquer les mairies au procesus de distribution des bourses scolaire,mais aussi l’Universite des Comores doit ainsi mettre en place un systeme d’octroi des bourses aux Etudiens Comoriens et Orienter leurs demandes des bourses aupres de nos potentiels partenaires vers des filieres que les Comores a vraiment besoin.L’universite doit etre l’unite fondamentale pour l’innovation des Comores.Les options offerts a l’Universite ne portent rien a l’innovation des nos iles.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*