Kiki voudrait le ministère de l’intérieur

wpid-screenshot_2015-11-13-05-05-34-1.png

Tout dépend de la décision d’Iki à faire entrer au prochain « dernier » gouvernement du régime un membre de Orange.
Kiki voudrait le ministère de l’intérieur soit pour l’occuper personnellement soit pour un retour de Jeannot ( il n’y a pas beaucoup de cadres au Parti). Mais Kiki est également intéressé par le Mirex. Ces dernières sorties à l’étranger visent à convaincre à qui voudra l’observer qu’il a la carrure pour animer la diplomatie comorienne.
Mais la question qui se pose au sein du gouvernement, outre la confiance totale d’un jeune prétentieux et avide du pouvoir qui pourrait à tout moment trahir pour son devenir propre, c’est le poids d’un parti dont les seuls cadres se comptent sur les doigts d’une main et surtout ne proviennent que d’une seule ville, Moroni.

image

Mais kiki fera tout pour tenter de convaincre le pouvoir.

On assistera ces prochains jours à des (tentatives) de démonstration de force visant à convaincre le pouvoir d’un fictif poids du parti Orange.
Ces démonstrations se traduiront par la rediffusion d’archives ( vidéo, photo…) du temps où il y avait un semblant parti Orange. Sauf que ça c’était avant!

Mais ce pourra être la récupération du prochain match des cœlacanthes qui pourrait voir les tee-shirts et casquettes verts transformés en orange et un président d’Orange se servant de son statut de maire de la capitale, au soir du succès ou même de l’échec de l’équipe nationale, pour animer un grand rassemblement des « supporters » des cœlacanthes transformés sans que ces derniers s’en aperçoivent, en partisans du Parti Orange.

Connaissant les procédés manipulateurs du parti, on pourrait imaginer que dans les jours à venir des bandes de jeunes, moyennant quelques francs, jonchent les abords des routes vêtus de tee-shirts et casquettes oranges pour démontrer une incertaine popularité du parti.

Prions pour que l’autre stratégie, parfaitement maîtrisée et déjà utilisée dans le passé par le leader du parti Orange, et qui consiste à imbiber d’alcool un groupe de jeunes de la capitale pour semer le bazar- la nuit de l’après-match pouvant être un prétexte, et de venir lui même les calmer, apparaissant ainsi comme l’homme de la situation, ce qui plaiderait en sa faveur pour le Ministère de l’intérieur!

Badaoui Yousfi

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*