Komorozine essuie sa première défaite

Le championnat de football au niveau de Ndzuwani passe à sa sixième journée. Après avoir passé quatre journées en tête d’affiche, Komorozine a essuyé sa première défaite, dimanche dernier à domicile, devant Ngazi Sport de Mirontsy, par le score de 2 buts à 1. Il faut reconnaître que la formation a su, pendant un bon moment, tenir la dragée haute devant ses adversaires : aucun but encaissé jusqu’à ces deux-là. Du coup le club mythique de Domoni se trouve relégué à la seconde place du classement de la cinquième journée, derrière son tombeur du moment, Ngazi.

Cette cinquième journée a été peu prolifique en buts. Le même dimanche 13, au stade Kazo de Wani, celui qui était jusqu’ici lanterne rouge, Gombessa Sport, est parvenu à tenir en échec le redoutable Steel Nouvel, par le score d’1 but partout. Une « performance » qui lui permet de remonter à la cinquième place, devant Football Club de Ouani (Fco) et derrière Miracle.

Au stade Mtsimbantsi de Cuvette, Association Sportive de Tsembehou s’est agenouillée devant Fco, par 2 buts à 1. La veille, samedi, trois rencontres avaient eu lieu. A Mirontsy, Ajsm (Association de la jeunesse sportive de Mutsamudu) a, pour une fois, décroché une victoire d’1 but à 0 face à l’historique Chirazienne, qui n’a, cette saison, de brillant que son nom. Sur le podium, les deux clubs se suivent : Ajsm à la neuvième place, tout juste devant son adversaire. Les deux autres matchs de ce même samedi, celui qui s’est disputé entre Patsy Sport et Talez à Wani, et celui entre Miracle et Ngao à Bandrani, se sont soldés par des scores nuls, respectivement par 1 et 0 but partout. Ce sont d’ailleurs Patsy Sport, douzième, et Taleza, onzième, qui ferment la marche du classement. La rencontre entre Miracle et Ngao a cependant été émaillée de violence : à la fin du match, une bagarre générale a éclaté, faisant des blessés parmi l’équipe de Ngao (Mwedja, l’entraineur, et Salim, le défenseur, ont été en effet admis à l’hôpital peu après).

La cause de cette rixe n’avait cependant rien à voir avec le match : c’est un certain Babra, joueur de Ngao, qui a été attaqué par des gens qui, semble-t-il, lui réclamaient de l’argent. Babra est en effet connu comme joueur de foot autant que comme passeur de kwassa vers Mayotte.

eliedjouma

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*