Kwassas, 87 dossiers de passeurs jugés, un seul présent au tribunal

interception passeurs kwassa

Mercredi 29 Octobre, s’est déroulé le procès de 87 passeurs accusés d’avoir fait rentrer clandestinement des étrangers à Mayotte, un territoire français.

Malgré les naufrages qui se succèdent, les kwassas et les passeurs ne cessent de faire la traversée au départ des Comores pour Mayotte sans craindre le danger qui les guette.

Un seul passeur sur les 87 accusés s’est présenté à la barre. Âgé de 20 ans, Abdoul n’a pas de casier judiciaire. Il a été condamné à 3 mois d’emprisonnement avec sursis avec une interdiction d’entrer sur le territoire. Il devait être expulsé le Vendredi 31 Octobre 2014.

Quant aux 86 accusés récidivistes  ils ont quand même été jugés malgré leur absence. Ils ont été condamnés et ont écopés d’une interdiction d’entrer sur le territoire.

Malgré les condamnations, les conditions météorologiques dangereuses, les passeurs récidivent et  continuent de faire les traversées et empochent des centaines voire des milliers d’euros donnés par les passagers qui risquent leurs vies chaque jour pour aller se soigner à Mayotte.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*