En ce moment

L’ armée a barré toutes les routes menant vers Moroni. Les Comores sont-ils en guerre ?

Jamais dans l’histoire des Comores indépendants, une fête nationale n’a jamais été célébrée sous haute tension comme celle d’aujourd’hui. Le peuple comorien n’arrive plus à fêter ce 6 juillet 2020. L’armée a pris le contrôle de toutes les routes. Les bus des villages lointains sont empêchés de se rendre à Moroni, capitale des Comores.

Les forces de l’ordre veulent empêcher l’opposition de célébrer l’indépendance.La peur a changé de camps ? De Mitsamihuli à Moroni, de Hamahamet à Itsandra et de Mbadjini vers le Bambao, l’armée n’autorise aucune voiture de pénétrer les environs de la capitale. Le pouvoir veut empêcher à tout prix la célébration de la fête nationale qui se tient à Ntsudjini,capitale de la région d’Itsandra. Les Comores sont en guerre ?

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*