La Ceni, cet organe qui ne justifie pas ses dépenses colossales

​Dans un rapport rendu public par la cour suprême portant sur les élections harmonisées  des députés et des conseillers de 2015 au niveau des îles, la Ceni est dépeinte comme une institution maléfique. Il faut dire que les faits sont têtus. 

Des montants colossaux seraient dépensés sans aucun contrôle. Le rapport de la cour nous apprend qu’un « montant d’une valeur de 153 213 509 franc Comorien aurait été dépensé soit par le président ou le secrétaire général de la Céni sans aucune pièce justificative ». 

À la surprise générale, la cour s’est aperçu au cours de ses recherches, que la commission électorale nationale indépendante ne faisait pas appel à un comptable par conséquent, il n’y aurait « aucun plan ou bilan comptable ni même un compte de résultats en l’absence d’un comptable au sein de la Ceni ».

À titre d’exemple, sur le montant alloué pour payer le staff qui était de 225 004 000 franc Comorien, 244 539 000 fc ont été justifiés et donc 19 535 000 fc se seraient évaporés dans la nature.

A.Athoumani

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*