La chasse aux écoles fantômes et bidons est-elle lancée ?

Depuis lundi dernier, le commissariat à l’éducation de Ngazidja opère des descentes dans les écoles privées pour contrôler leurs installations, la qualité de l’enseignement et l’assiduité des acteurs aussi bien élèves que professeurs. Ces visites programmées suite à la conférence nationale sur l’éducation tenue le mois passé, le commissariat les conduits en collaboration avec les services de la coordination des écoles privées.

Le Commissaire Maoulida Ben Ousseine ne veut pas parler de sanction à venir pour les écoles moins sérieuses. Pourtant, les enquêtes démontrent que des écoles telles que le Groupe scolaire Chamsi (pour défaut de local) Six juillet, Intelligentsia, Succès, Réussite, Royal entre autre ont fermé définitivement leurs portes. D’autres sont dans le collimateur ! Une source qui a requis l’anonymat nous explique que « certaines écoles empruntent les toilettes du voisinage en cas d’urgence. D’autres servent de salles de classe la journée et de chambre à coucher le soir ». Les jours de ces écoles sont-elles comptées ?

A.Athoumane

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*