La Chine aux côtés des Comores pour éradiquer le paludisme dans l’archipel

moustique

Depuis 2007, la Chine collabore activement aux côtés des autorités comoriennes, pour lutter contre le paludisme à Mohéli, ainsi que depuis l’année dernière au cœur d’Anjouan.

Une délégation chinoise de l’Université de Ganzhou s’est déplacée dans l’archipel des Comores, pour constater de visu sur le terrain, le travail commun mené afin d’éradiquer la maladie.

Les premières conclusions rapportées démontrent que le paludisme a ainsi fortement reculé dans les îles sujettes à ce vaste chantier de coopération sino-comorienne d’éradication du paludisme à grande échelle.

Le taux de prévalence a chuté de manière importante et seulement cinq cas sont actuellement enregistrés à Mohéli et 7 autres relevés sur l’île d’Anjouan.

Des résultats encourageants qui incitent les autorités comoriennes à vouloir élargir la zone géographique ciblée à la Grande Comore.

« A Anjouan, on a fait beaucoup d’efforts, car avant on avait 7000 cas par mois« , se réjouit, Moinafouraha Ahmed, la ministre de la Santé des Comores.

 

 

source: http://www.indian-ocean-times.com/

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*