La Chine efface une partie de la dette comorienne, soit 630 millions de fc

«Pour soutenir financièrement le développement du pays, la Chine consent à effacer une partie de la dette comorienne, soit  630 millions de fc. Outre ce volet économique, nous allons réhabiliter le Palais du peuple avec un budget de 47 millions. Pour la troisième convention, elle consiste à appuyer techniquement l’Ortc à hauteur de  900 millions», a déclaré l’ambassadeur de Chine en Union des Comores,  Xiao Ming.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Par Mohamed Youssouf

Le ministre des Affaires étrangères, Mohamed Bacar Dossar, et l’ambassadeur de la République populaire de Chine aux Comores, Xiao Ming, ont procédé hier, jeudi 19 janvier, à la signature de trois conventions portant sur l’annulation partielle de la dette des Comores vis-à-vis de Beijing, la réhabilitation du Palais du peuple et la neuvième phase d’assistance technique à l’Office de radio et de télévision des Comores (Ortc). «Nous espérons que la nouvelle année sera celle des réformes, du changement et de la concrétisation. Pour soutenir financièrement le développement du pays, la Chine consent à effacer une partie de la dette comorienne, soit  630 millions de fc. Outre ce volet économique, nous allons réhabiliter le Palais du peuple en 2017 avec un budget de 47 millions. Pour la troisième convention, elle consiste à appuyer techniquement l’Ortc à hauteur de  900 millions» a précisé Xiao Ming.

Le diplomate chinois a parlé d’autres ‘‘projets stratégiques’’ comme celui de la lutte contre le paludisme à Ngazidja, le lancement de la Télévision numérique terrestre (Tnt) à Ndzuani et la construction du stade olympique de Maluzini. «Nous comptons accompagner le pays dans toutes ses entreprises afin d’améliorer notre coopération bilatérale. Dans son combat pour le développement socio-économique et dans celui de l’émergence, les Comores ne seront pas seules. Les partenaires internationaux au premier rang desquels la Chine apportera de l’expertise et de l’assistance», a-t-il ajouté. Pour sa part, le ministre comorien des Affaires étrangères a loué les mérites des relations qu’entretiennent depuis bien longtemps les Comores et la Chine. Il espère qu’avec  les efforts des deux pays et des partenaires internationaux, l’année 2017 apportera des résultats durables et satisfaisants.

Une relation parfaite

«Nous entretenons des relations d’une qualité rare avec la Chine, qui ne lésine pas sur les moyens pour effectuer des actions concrètes qui vont dans le sens du développement de notre pays. La Chine a toujours accompagné l’Ortc et cette fois, huit techniciens chinois vont former les agents de l’Ortc sur l’utilisation et la maintenance des équipements, ainsi que l’installation du système de la Tnt. Pour rendre encore plus performant notre média d’État, cette assistance technique va commencer en mars prochain et va durer trois ans», a-t-il détaillé.

Il faut dire que le dernier délai de remboursement de notre dette envers la Chine a expiré en décembre 2015. Au sujet de la rénovation du Palais du peuple, le ministre Mohamed Bacar Dossar a parlé d’un ‘‘symbole de l’État’’ que la Chine nous a construit au lendemain de l’indépendance. «Ce projet marque une considération particulière envers notre pays. Nous manifestons donc notre gratitude en constatant les efforts que le gouvernement chinois à travers son ambassadeur aux Comores, consent quotidiennement au profit de notre population», a-t-il dit. Le ministre et l’ambassadeur ont évoqué plusieurs projets en cours de programmation, toujours dans le volet de la coopération bilatérale. On peut, notamment, citer l’ouverture prochaine de l’hôpital de Bambao-Mtsanga.

ALWATWAN

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*