LA CJSOI ESTACTUELLEMENT AU CŒUR D’UN BRASSAGE CULTUREL ET SPORTIF AUX COMORES.

Le coup d’envoi a été lancé officiellement par le chef de l’état son excellence: Dr IKILILOU DHOININE au stade de Moroni le 9 Juillet 2012, lors de la cérémonie d’ouverture en présence de toutes les délégations qui sont affiliées à ce regroupement régionale de l’Océan Indien à caractère culturel et sportif, en l’occurrence en présence du président de la CJSOI.

En effet, les Comores ont été pointées du doigt à plusieurs reprises dans le passé à tel point qu’on n’était pas à la hauteur du rendez-vous, à défaut des moyens financiers qui empêchaient les îles aux parfums d’organiser cette compétition sportive et culturelle. A cet effet, on discréditait l’image des Comores dans les médias de l’Océan Indien à cause de la prolongation à maintes reprises d’organiser cette compétition sportive d’une grande envergure régionale de l’Océan Indien. Désormais, le pays a relevé le défi en vue de mettre la pendule à l’heure afin d’organiser ses jeux de la CJSOI en misant financièrement sur les infrastructures sportives pour que la commission technique de cette organisation puisse donner l’aval d’accueillir dans un esprit de fair Play dans cette compétition régionale de l’océan Indien.

A cet égard, le président IKILILOU DHOININE tenait de son cœur avec la volonté de son équipe gouvernementale de débloquer les fonds requises en vue de lancer un appel d’offre pour que les entrepreneurs Comoriens puissent concrétiser ce chantier de construction afin que les tribunes et les vestiaires puissent être rénovés et accomplis dans le but d’avoir le maximum de place pour satisfaire les ressources humaines qui sont attirés et passionnés par le domaine sportif. Cependant, le rêve d’organiser ses jeux dans nos Iles sont devenus une réalité, à cause des efforts consentis par les autorités Comoriennes qui ont bel et bien manifesté leurs volontés et leurs déterminations à concrétiser ses Jeux de la CJSOI pour parvenir excellemment dans le concert des nations de la COI.

Selon les impressions du vice ministre du sport Mauricien qui a été surpris et étonné des réalisations accomplies sur les infrastructures sportives au stade de Moroni comme celui de Missiri-Anjouan en reconnaissant que l’état Comorien a fait le maximum d’effort en misant les moyens financiers pour que ses jeux de la CJSOI soient réalisés en fonction du calendrier retenu et convié pour l’organisation de ses compétitions.

Selon, les propos du vice ministre Mauricien qui affirmait que les autorités Comoriennes les ont réservés un accueil chaleureux à leurs arrivées et aussi leurs hébergements dans les hôtels s’avèrent confortables. Lors, de la cérémonie d’ouverture officielle de ses Jeux au stade de Moroni, le ministre Comorien de l’enseignement supérieur de la jeunesse et de sport, monsieur MOHAMED ISMAEL a mis l’accent sur l’importance et l’impact sportive de ses jeux en livrant son allocution à toutes les délégations de chaque nation participante que ses jeux ont vu le jour par le courage et la volonté de tout un peuple qui est capable de faire quoi que soit avec les moyens du bord car les réalisations de ses infrastructures sportives Comoriennes proviennent des financements propres de l’état Comorien.

Alors que dans d’autres pays, on octroie des fonds faramineux afin de prêter main forte que les partenaires et les sponsors ont l’habitude de miser en vue d’investir dans le pays où on organise la compétition des jeux comme les jeux olympiques. Il est temps de tirer la sonnette d’alarme car le chronogramme de ses jeux a été lancé officiellement par son excellence président Dr: IKILILOU DHOININE qui a souhaité à toute les nations et à toutes les équipes de la CJSOI de manifester un esprit de fair Play et que le meilleur gagne.

Egalement, l’ambiance a été assurée par les supporters dans les gradins où ils y avaient une marrée humaine. D’ailleurs, la quiétude et la stabilité ont régné à l’intérieur du stade de Moroni du moment que tous les corps militaires notamment la Gendarmerie , l’A.N.D et la Police Nationale ont sécurisé le déroulement de la cérémonie officielle. Enfin, les athlètes, les artistes et sportifs Comoriens doivent également manifester leurs performances et leurs talents sur le terrain durant les différentes manifestations sportives et culturelles en fonction des disciplines sportives prévues durant la compétition afin que les athlètes et les artistes Comoriens puissent décrocher le maximum de médailles pour prouver leurs exploits dans les Podiums lors des remises des trophées et.des médailles pour qu’on soit classé officiellement parmi les 3 premiers en tant que pays organisateur de la compétition des Jeux de la CJSO.


MAHAMOUD ABDOURAZAK

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*