La commission parlementaire dirigée par Dhulkamal n’est plus légitime pour auditionner Sambi

Douze députés dénoncent le manque de transparence dans la gestion de l’enquête parlementaire. Ils ne s’opposent pas à cette dernière, mais demandent à procéder à des corrections nécessaires pour un travail de qualité. Le président de l’Assemblée a reçu leurs doléances, en a fait état dans la conférence des présidents. Il ne reste plus qu’à lancer la démarche pour refaire les choses de manière transparente et indépendante. 

Azali a convoqué Abdou Ousseni pour faire des pressions sur lui afin que l’enquête se poursuive malgré sa remise en cause par les députés. Au stade où en sont les choses, selon Ali Mhadji, la commission dirigée par Dhulkamal est caduque, a perdu sa légitimité et son existence est désormais illégale. 

Cliquez ici pour voir la vidéo 
Ahmed BOURHANE

1 commentaire sur La commission parlementaire dirigée par Dhulkamal n’est plus légitime pour auditionner Sambi

Répondre à ali17 Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*