LA CORÉE DU NORD INVITE LES AMBASSADEURS ÉTRANGERS À ENVISAGER UNE ÉVACUATION

Après avoir installé un second missile de moyenne portée le long de sa côte est, Pyongyang multiplie les provocations en conseillant aux représentations diplomatiques étrangères d’envisager une évacuation de son territoire.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Pyongyang a proposé vendredi à Moscou d' »envisager » l’évacuation des collaborateurs de son ambassade, d’après le porte-parole de l’ambassade russe à Pyongyang, Denis Samsonov. Le diplomate a ajouté que la Russie avait reçu cette proposition « ainsi que les autres ambassades à Pyongyang compte tenu de l’aggravation de la situation sur la péninsule coréenne ».

L’agence de presse Chine nouvelle confirme cette information, indiquant que toutes les représentations diplomatiques présentes dans la capitale nord-coréenne auraient reçu ce même conseil.

Pour le moment, la Russie prend note et n’a pas encore pris de décision, a affirmé Denis Samsonov. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a pour sa part précisé que la Russie allait essayer de « clarifier » la situation avant de prendre une décision. « Nous sommes en contact avec nos partenaires chinois, sud-coréens et japonais », a-t-il ajouté.

pyongyang« Il ne se passe rien d’extraordinaire, l’ambassade travaille comme d’habitude », a pour sa part souligné le porte-parole de l’ambassade russe. « Je peux vous assurer que la situation est en ce moment absolument calme à Pyongyang. On n’observe aucune tension. C’est un jour férié qui ne présage rien d’extraordinaire », a conclu le diplomate.

Un deuxième missile de moyenne portée installé sur la côte est

La Corée du Nord a transporté un deuxième missile de moyenne portée sur sa côte orientale et l’a hissé sur un lance-missiles mobile, a affirmé plus tôt ce vendredi l’agence sud-coréenne Yonhap, alimentant les craintes d’un tir imminent qui aggraverait une situation déjà explosive.

« Il a été confirmé que la Corée du Nord a transporté par train, en début de semaine, deux missiles Musudan de moyenne portée, vers la côte est et les a installés sur des véhicules équipés d’un dispositif de lancement », a déclaré un haut responsable du gouvernement à Séoul cité par l’agence.

Un responsable de la Marine a indiqué à Yonhap que deux destroyers sud-coréens équipés de radars perfectionnés avaient été déployés, un au large de la côte est et l’autre de la côte ouest. « Si le Nord lance un missile, nous suivrons sa trajectoire », a déclaré le militaire.

La Corée du Nord a franchi un nouveau degré dans la confrontation en annonçant, jeudi, avoir approuvé un projet d’opérations militaires contre les États-Unis, y compris d’éventuelles frappes nucléaires.

Afp

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*