La cour constitutionnelle invalide l’intérim au poste de gouverneur

​Juste après le retour du gouverneur de son voyage à la Mecque, la cour constitutionnelle vient de rendre sa décision quant aux recours en annulation de l’intérim d’Abdillah Mbaé au poste de gouverneur de Ngazidja. «  Considérant que l’arrêté accordant à monsieur Abdillah Mbaé le rang de commissaire est un privilège d’ordre politique qui ne lui confère ni le droit ni le pouvoir de se substituer aux fonctions et aux privilèges réservés aux commissaires, la cour déclare nul et de nul effets l’arrêté du 31 aout 2016 portant suppléance du gouverneur de l’Ile de Ngazidja ».

Cette décision sous-entend que tous les actes posés par le gouverneur intérimaire sont illégaux, selon Me Baco. Bien que conscient  de la non-conformité de la décision du gouverneur Hassani Hamadi, l’avocat de ce dernier Me Mahamadou Ahamada déplore l’absence de solution proposée par la cour. Cette dernière se déclare « incompétente pour designer un commissaire pour suppléer le gouverneur ».

A.Athoumani, Comores infos 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*