La CRC évoque un scrutin calme avec de nombreuses irrégularités

crc-parti-politiqueLa Convention pour le Renouveau des Comores (CRC) a salué le bon déroulement des élections législatives, des conseillers des îles et des conseillers communaux, déplorant toutefois, de nombreuses et graves irrégularités qui auraient entouré le scrutin.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Dans une conférence de presse, lundi à Moroni, la Convention pour le renouveau des Comores (CRC) a salué le bon déroulement des dernières élections, évoquant, toutefois, des irrégularités qui auraient entouré le scrutin.

« Le scrutin s’est déroulé de manière calme et sans incident mais il y a eu beaucoup d’irrégularités », a déclaré le docteur Hamidou Karihila, secrétaire général de la CRC, citant au nombre de ces irrégularités ce qu’il a appelé la quasi-appartenance des présidents et secrétaires des bureaux de vote au parti RDC, proche du gouverneur de Ngazidja.

M. Karihila a également parlé de modification des procès-verbaux à l’aide d’effaceurs qui ne faisaient pas partie du matériel électoral mis à la disposition des bureaux de vote, les enveloppes ouvertes ou vides lors du dépouillement des résultats, l’achat de conscience soit par la distribution de billets de banque ou d’autres, la signature des contrats de travail mensongers, abusifs ou de complaisance etc.

La CRC a émis son souhait de voir les nouveaux députés faire réviser le code électoral et notamment dans ses dispositions relatives à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), tout en demandant une réduction drastique des structures chargées des élections que la CRC juge trop nombreuses rendant un peu la charpente un peu lourdes. La CRC demande, enfin, que le ministère de l’intérieur procède à un nouveau recensement, jugeant le fichier électoral incomplet.

Mohamed Youssouf / LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*