La Crc met ko tous ses concurrents

La crc a réussi un gros coup politique ces derniers temps en scindant systématiquement les grandes formations politiques en deux tendances. C’est le sentiment qui s’impose lorsqu’on regarde dans quel état ces formations se trouvent quelques jours après la fin de l’alliance Juwa-Crc. En effet, outre le parti de Sambi qui a vu un de ses députés être déchu, trois de ses conseillers bloqués sur la porte de l’assemblée de l’Union, des décisions défavorables de la cour constitutionnelle et des péripéties suite aux positions instables de Sounhadj, les autres parties ne sont pas mieux loties. Le Rdc est embourbé dans une saga juridique entre deux tendances, Djaé et Mouigni, le Radhi est tiraillé par  deux entre Msaidié et Abdou Soeuf pendant que l’Updc se déchire  avec d’un coté Abdou Ousseine président de l’assemblée et proche du pouvoir et de l’autre Mamadou. Le Juwa en particulier se retrouve à la croisée des chemins.

 

A voir aussi :

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*