La CRC rejette les résultats

wpid-screenshot_2016-02-24-16-15-07-1.png

Quelques heures seulement après la publication des résultats provisoires du scrutin du dimanche dernier, le parti CRC de l’ancien président Azali Assoumani a fait face à la presse. Par  la voie du vice-président Djaffar Ahmed, la CRC a rejeté en bloc les résultats proclamés par la CENI et la CEII, lesquels résultats classent ses candidats troisième position pour le présidentielle et 5e pour le gouverneur.

image

Surpris par les résultats publiés par les organes en charges des élections ce mardi, le parti CRC a convié la presse pour exprimer ses mécontentements vis-à-vis de ces résultats qu’ils qualifient malhonnêtes. Selon le vice-président Djaffar Ahmed, les scores du candidat Azali Assoumani qu’ils ont dans son QG,  lui place en tête du classement pour le présidentielle et ceux du Karihila lui place au second tour pour le gouverneur. « Bien que nous sommes au second tour pour l’élection présidentielle, on n’accepte pas ces résultats qui nous place en troisième position », a-t-il déclaré le vice-président Djaffar Ahmed.
 
Le parti CRC a dit prendre acte tout en adressant ses félicitations à ses sympathisants pour cette confiance renouvelé mais ces cas fondent les requêtes qu’il compte déposer devant la Cour constitutionnelle. «  On ne va pas accepter qu’un poigné des personne prennent sèment le trouble dans ce pays. Beaucoup de pays ont eu des conflits poste électoral et ici on ne veut pas un Kourounziza comorien. Ce pendant, nous appelons la Cour constitutionnelle à prendre ses responsabilité », a-t-il averti.

Le candidat Karihila a estimé qu’au regard des résultats proclamés, on peut conclure que le pays est encore en crise. « L’issue de ce scrutin a été clairement pacifique comme cela peut se constater ; et le processus électoral lui-même s’est déroulé de façon paisible, toutes choses que nous apprécions positivement. Nous exprimons enfin notre profonde gratitude aux comoriens qui nous ont  accordé leurs suffrages mais nous rejetons les résultats publiés par la CEII. Des résultats qui n’honore pas l’image de notre pays et qui nous permet de remettre en cause la crédibilité des organes en charge des élections. Nous vous rassurons que des recours seront faits pour que lumière soit faite », a-t-il précisé.

Nakidine Hassane

2 commentaires sur La CRC rejette les résultats

  1. une mascarade,un vol de suffrages.Mamadou veut les candidats qu’il estime pouvoir battre ,ou plutôt tripatouiller les urnes sans problèmes.
    Encore une fois le peuple comorien est complice.Nous voulons avoir le beurre sans traire la vache et travailler le lait.Nous voulons tout avoir sans bouger le petit doigt.Aides-toi,le ciel t’aidera n’est pas comorien.
    Un peuple qui élit des voleurs,des assassins,des renégats,des corrompus n’est pas victime il est complice;dixit Georges ORWELL.
    J’ai mal pour mon pays.Puisse Mamadou ne jamais accéder à la magistrature suprême.Et que dire du MOUROUA un parti idéaliste qui faisait rêver les Comoriens par son discours empreint d’intégrité,de probité,de redevabilité et qui aujourd’hui vante les mérites de Mamadou qu’ils qualifiaient jadis de voleur!
    quelle honte pour nos intellectuels

  2. Si aujourd’hui il y a un problème concernant les résultats des élections présidentielle 2016 aux Comores,ce n’est qu’une punition de Dieu Car » chacun » est libre de présenter
    sa candidature pour prendre des lourdes responsabilités.
    Et Dieu voit nos Coeurs et nos ames.Et comment Il peut nous laisser en ordre dans cette désordre que nous sommes des victimes?. Que le meilleur gagne!.Soilihi chamsoudine.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*