La crise politique actuelle que traverse le pays a été créée par le président Azali

Dans une nouvelle vidéo, le docteur Ibrahim Barwane revient sur la crise actuelle qui frappe les Comores. Il pointe du doigt le vrai responsable de l’instabilité politique du pays. Regardez la vidéo ci dessous:

 

Version comorienne:

3 commentaires sur La crise politique actuelle que traverse le pays a été créée par le président Azali

  1. France le 10 juin 2018.

    Le colonel Rafik Abdallah,
    Par ce présent message, je viens vous informer que notre pays est sur le point d’exploser. En effet, cette explosion dirigerait la République vers une zone d’incertitude. Par conséquent, vous devriez nécessairement intervenir afin de préserver à la fois les institutions, ainsi que la stabilité du pays. Monsieur le lieutenant colonel Rafik Abdallah, l’histoire ne nous fournit pas seulement des évènements guerriers, elle nous enseigne aussi des hommes qui ont fait des bonnes choses. Aujourd’hui, le pays a besoin d’un héros national. Celui-ci, doit avoir le courage de maintenir l’unité du pays. De surcroît, si personne n’intervient pas l’état pourrait se désintégrer. Il faut dire que l’histoire retiendra deux noms :
    D’abord, celui de Rafik Abdallah auquel brutalise d’une façon déplorable des manifestations pacifiques. Or, dès votre prise de fonction vous avez décidé de concilier population et forces de l’ordre. Mais, vous êtes entrain de faire le contraire de ce que vous avez évoqué. Il faut dire qu’au départ votre discours et votre parcours m’avaient séduit sensiblement. En revanche, ce qui a été dit par vous même ne correspond pas aux actes. Car, les gendarmes ne cessent de bafouer les droits fondamentaux de l’individu. Il faut dire qu’un despotisme sanglant s’est installé au sein du gouvernement. Et vous continuez à soutenir ce dernier. Il est temps de mettre fin à cette dictature qui abîme l’image du pays. En plus, vous avez la possibilité de marquer votre empreinte.

    Quant à youssoufa idjihadi, celui-ci n’est autre qu’un objet manipulable. Et il ne rentrera jamais dans l’histoire. Si par accident, il devrait rentrer dans le cadre historique d’un sauveur, il devait sortir dans son mutisme. Ce colonel nous donne de la nausée. Car, il laisse le pays tomber dans une guerre civile. Or, il doit savoir qu’il existe un droit de prévention et un droit d’ingérence.
    En d’autres termes, une intervention militaire est légitimitée à partir du moment où les soldats prennent le pouvoir pour éviter un bain de sang. Il faut noter que le sang commence à sentir dans les villes et villages comoriens. Vous avez les clés de la situation. L’heure à laquelle une intervention militaire est nécessaire a sonné.

    Bref, Monsieur Rafik, vous avez le destin d’un pays dans vos mains. Vous assurez un service public dont le principe est l’intérêt général. Il est donc urgent de sauver le peuple comorien. Azali assoumani Mugabe ne vaut pas 700 000 habitants.

  2. Il y a très peu de réfugiés comoriens à Mayotte. Ce sont plutôt des Africains à 80%. L’une des rares fois qu’il y a eu un fort taux de réfugiés, c’est en raison de l’arrivée de Mohamed Bacar qui a été exfiltrés avec l’aide comme toujours de la France (metteur en scène et même temps acteur des différents évènements politiques aux Comores)M. Ikouts, faudra demander à la France d’arrêter de destabiliser les pays (dixit l’Irak, La Lybie, la Syrie) et que vous étonniez qu’il y ait des réfugiés chassés par les guerres et où on retrouve quelque fois des fous d’allah qui viennent s’incruster dans le groupe. Moi si j’étais vous, je me poserais des questions. En Martinique, 60% des prof sont des martiniquais ; ils ont leurs ingénieurs, leurs médecins (25%) leurs pilotes de lignes, etc. Quand on regarde les prof à Mayotte, cela ne représente pas 10%. Moi je me demande l’utilité d’être mahorais français dans ce cas (40ans de présence effective française continue) Vous êtes des profiteurs de papiers comme les Comoriens mais vous n’apportez rien à la France (vous êtes comme une femme mariée au foyer ; elle attend qu’on lui livre, on lui fasse ces courses)? En arriver là, c’est pathétique !

  3. Sachez que désormais, nous n’accepterons plus de pseudo réfugiés comoriens chez nous à Mayotte.
    Le mahorais ne s’est jamais occupé de vos affaires contrairement à vous……
    Foutez le bordel et soyez responsable!

Répondre à Mmadi Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*