En ce moment

La diaspora comorienne de Nice dit Non et Non aux manifestations du dimanche

Depuis le mois de mars 2019, une infime partie de la diaspora comorienne en France organise des manifestations dans certaines villes françaises. Celles-ci ne cherchent pas à défendre les intérêts de la diaspora comorienne, mais plutôt à ternir l’image de notre pays et y semer le chaos et le désordre au détriment de la cohésion sociale. Nous vous rappelons que certains pays qui ont connu une paix durable ont malheureusement sombré dans le désordre et le chaos à cause des appels à la haine et à la division lancés par certains de leurs enfants vivant à l’étranger. La Libye est un cas d’école qui nous interpelle tous et nous invite à réfléchir aux conséquences désastreuses qui peuvent découler de nos appels à la guerre civile et à la division.

Certaines forces occultes

A cet effet, Nous, Comoriens de France, représentant la majorité silencieuse de cette communauté réputée dévouée à sa patrie, sommes étonnés des agissements dangereux et irresponsables de nos frères lesquels sont sous l’influence de certains politiciens comoriens parrainés par certaines forces de déstabilisation.

Frères et sœurs de la diaspora, Nous vous invitons à vous poser les questions qui vaillent réellement ! Suffit –il de s’opposer à Azali pour devenir soudainement Patriote, intègre, démocrate et défenseur de la liberté d’opinion ? Suffit-il de s’opposer à Azali pour devenir un homme propre et dévoué à la cause de la diaspora comorienne ?

Nous disons : Non et Non ! La diaspora ne peut pas soutenir aveuglement des opportunistes prêts à incendier notre nation pour accéder au pouvoir!

Par conséquent, Nous enfants comoriens de France, pétris d’amour pour notre patrie et dévoués à son rayonnement, dénonçons avec vigueur et fermeté le comportement dangereux et irresponsables de quelques individus de la diaspora qui ont choisi de s’allier avec certaines forces occultes pour déstabiliser notre cher pays.

Nous saisissons cette occasion pour dénoncer aussi les appels au boycott lancés par certains individus mal intentionnés qui parlent en leur nom mais pas au nom de la diaspora.

Nous disons haut et fort :

Jamais, nous ne pouvons pas abandonner notre pays, nos proches vivant aux Comores pour satisfaire les exigences et caprices de ces politiciens rejetés par le peuple souverain des Comores. De surcroît, nous tenons à vous rassurer que nous nous préparons à venir en masse cet été aux Comores pour vous rendre visite, y investir et célébrer nos grands mariages.

Chers parents, vivants aux Comores, nous ne sommes pas des ingrats : vous avez investi beaucoup dans notre éducation et vous avez même financé nos projets migratoires. Nous ne pouvons pas vous abandonner pour des raisons politiques. Ceux qui ont choisi de rompre les liens avec notre pays, rejeter notre culture et la langue comoriennes et qui dorment dans des hôtels, une fois aux Comores, ne sont pas des bons exemples pour nous. Nous sommes fiers de notre pays, notre langue, notre culture, nos us et coutumes millénaires.

Par ailleurs, nous saisissons cette occasion pour appeler nos frères et sœurs de la diaspora à l’unisson.

Oui ! Unissons-nous !

Unissons-nous pour formuler nos doléances et aller les défendre auprès des autorités choisies par le peuple souverain des Comores.

Oui ! Unissons-nous et manifestons pour défendre nos droits aux Comores et en France.

Frères et sœurs, nous sommes des citoyens comoriens : nous avons le droit de voter et d’être élus : battons-nous pour ce droit !

Un vibrant appel

Frères et sœurs, notre contribution à l’économie comorienne est plus qu’importante (24 à 28 % du PIB), nous devons réclamer un traitement particulier dans toutes les administrations comoriennes, en l’occurrence la Douane.

Frères et sœurs, nous rencontrons plusieurs difficultés pour nous rendre dans notre propre pays que nous chérissons tous et le prix des billes est exorbitant : unissons-nous et imposons des états généraux annuels pour solutionner ce problème.

Frères et sœurs unissons-nous pour le sort de nos enfants dans ce pays d’accueil.

Frères et sœurs de la Diaspora nos propres maisons brulent ! Nos politiciens nous disent de regarder ailleurs ! Ils nous disent de punir nos propres parents vivant aux Comores, d’abandonner nos propres enfants chaque week-end pour aller manifester et les aider à retourner au pouvoir pour continuer à nous enfoncer davantage.

Frères et sœurs de la Diaspora, nous vous invitons à nous unir pour accompagner toutes initiatives visant à renforcer la cohésion sociale au sein de la communauté comorienne de France, à solidifier la paix aux Comores et à bâtir un pays prospère.

C’est ainsi que nous lançons un vibrant appel à tous les enfants patriotes de la diaspora à s’unir et soutenir la vision du chef de l’Etat, son excellence Azali Assoumani, cherchant à réunir toutes les forces vives de la nation afin de mettre les Comores sur les rails de l’émergence. Au vu des chantiers initiés par le Président Azali, nous sommes convaincus que les jalons de l’émergence sont posés et que ce rêve deviendra une réalité bien que les forces du mal s’affairent à stopper cet élan de développement, comme ce fut le cas à l’époque d’Ali Soilihi.. Comoriens et comoriennes unissons-nous, aimons notre patrie et restons vigilants.

Collectif des Alpes Maritimes pour le Soutien de la Vision du Chef de l’Etat, Azali Assoumani

Responsables : Abad Mihidjay, Ahmed Moussa, Ali Ahmed Said, Ibrahim Mmadi Hassani

7 commentaires sur La diaspora comorienne de Nice dit Non et Non aux manifestations du dimanche

  1. Azali les a promis le vote comme ça ils peuvent bien être des députés en étant en France , ou bien occupés des postes ministériels tout en étant en France , quelle bande de ratés affamés , honte à vous et Dieu continuera à vous rabaisser pour le reste de vos vies misérables.

  2. Quelle vision? Celle du mal, celle de vider les caisses de l’etat, de corrompre, de réprimer , de voler , d’assassiner , de comploter , et de mentir au peuple.
    En devenant les chiens couchants d’azali Assoumani, vous faites partis de malfaiteurs du régime,honte à vous tous!

  3. Ça fait rire cet article.maintenant on joue sur les émotions et ceux qui menacent, tuent et pillent notre pays ainsi que leurs soutiens sont les vrais patriotes par contre les manifestations sont plus dangereuses que le danger !!!!

  4. Ils sont fous ces comoriens de Nice….bien fous comme l’est leur pseudo-président….car c’est vrai il est fou ce faux président….il s’est pas quoi faire avec Sambi….le libérer ou ne pas le libérer surtout Sambi pas les autres en résidence surveillée….c’est Sambi qui fait qu’il est devenu fou car il sait pas quoi faire de cet homme au turban dont les comoriens aiment tant…comme lui n’est pas aimé …..il est devenu furieux face à Sambi….

  5. Chers mrs je pense que vous été détournée de la réalité nous diaspora comoriens de France on revendique rien que la démocratie et l’état de droit
    N’oubliez pas que il y a deux semaine ici en France il n’y avait des européen donc madame le pen a gagnée cette élection et personne ne contesté cette légitimité c’est ça que nous voulons dans notre pays

Répondre à ouded Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*