La direction générale du Pnud reçue par le président Azali

Peu avant de prendre l’avion pour Moroni, le Président de la République a reçu à Nairobi, en audience le Sous-directeur Général du PNUD et  Directeur Régional du Bureau Régional pour l’Afrique Monsieur Abdoulaye M. Dieye et sa directrice de cabinet. Mr Dieye a d’abord saisi l’occasion pour exprimer ses félicitations aux Chef de l’Etat pour son élection à la Magistrature Suprême, au nom de la Directrice Générale du PNUD. Ensuite il a montré sa disponibilité à accompagner  les Comores dans cette dynamique de développement amorcée par le Président de la République. Il a également présenté le dossier de candidature du probable nouveau représentant résident du PNUD à Moroni. Et il a enfin proposé la contribution du PNUD dans la conception d’une stratégie-pays du secteur énergétique face à la multitude d’offres venues de tous les cotés. Sur ce sujet, il a rappelé la formidable expertise du Japon concernant l’énergie géothermique.
Le Président de la République a pour sa part tenu à remercier le Programme des Nations Unies pour le Développement du soutien multiforme qu’il a toujours apporté aux Comores. S’agissant de l’énergie, il y a une coïncidence troublante, a dit le Président. En effet, en 1999 quand  il est venu au pouvoir, il a hérité de 2 ans d’obscurité. Il a trouvé une solution pour sortir de la crise de l’énergie. Mais hélas les successeurs ne se sont pas suffisamment appropriés le problème et en 2016 on se retrouve au même point, ou presque, qu’il y a 17 ans. Nous avons encore mis la main à la poche et investi 5 milliards pour 25 mégawatts. 

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Et ensuite nous pourrons réfléchir à une énergie stratégique. Par ailleurs, je ne comprends cette monumentale erreur concernant le fuel lourd pour lequel  les Comores ont fait un prêt et commencent à payer des intérêts avant même que le projet n’ait pu commencer, a rajouté le Président! Cela est une absurdité. Il a enfin demandé au PNUD de faire  du représentant résident, le seul et unique coordinateur des projets des  agences du système des Nations Unies, et par conséquent l’interlocuteur stratégique du Gouvernement comorien. 

Cela est inadmissible, en effet, que par des voies parallèles, des gens arrivent à avoir une  influence sur des financements de projets aux Comores par le PNUD. Sur ce point précis Le Sous-directeur  Général du PNUD a promis de faire la lumière et de corriger en conséquence. Mr Dieye avant prendre congés a promis au Président de faire aussitôt que possible une visite à Moroni.

Beit Salam

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*