La fin des partis politiques

Nous sommes entrain de vivre malheureusement la destruction des partis politiques. Par opportunisme, tout les responsables des partis politiques sont entrain de ruer vers le chao. La classe politique comorienne vit dans un séisme qui n’épargne ni l’opposition ni le pouvoir. Tous les partis politiques Comoriens sont aujourd’hui en crise avec une vague des divisions. Certains sont comme des poules sans tête, d’autres sont par contre comme des prisonniers en sursis. Des partis politiques qui ne suscitent chez beau nombre des citoyens que de l’indifférence des opportunistes qui ne pensent qu’à leurs intérêts personnels. Ces manquements à la morale politique sont plus grave aux yeux du peuple qui se désintéresse du jour au jour à l’affiliation des partis politiques.

En réalité, la mauvaise santé de la démocratie comorienne, le manque d’une vision d’ensemble, ainsi que la création flagrante des partis politiques familiales et régionale, sont là cause du déclin des partis politiques Comoriens.
Ce qui fait que dans peu de temps on risque de n’est plus avoir des partis politiques que par leurs noms et leurs statuts.

Nakkidine Hassane

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*