La folie d’un régime : l’inédit

Opinion libre: AZALI est fou, entend t-on dire dans la rue et cela sans tourner la tête compte tenue de l’impopularité spectaculaire du régime.
Que faire? La réponse viendrait du peuple et seulement de lui. Souvent les fous parlent de Dieu, récitent des versets et étonnent. Ils parlent aussi d’argent vrai ou fictif. Oui AZALI joue avec la religion et ne bronche aucun mot sur le pétrole.
Le peuple comprend que ça va très mal compte tenu des répressions aveugles et sauvages du régime. Le non droit est devenu un technique de gouverner.
L’arrogance d’AZALI qui contamine ceux qui le suivent dans tragédie traduisent le signal d’une folie brutale et brutalisante.

Les opposants au régime sont reçus en catimini par un juge d’instruction fabriqué pour la circonstance pendant une supposée campagne référendaire orchestrée brille par la corruption, le clientélisme et surtout l’insolence des moyens déployés ainsi que les abus de pouvoir notamment les fermetures des voies sans explication.

La Communauté Internationale a recommandé au régime de chercher d’abord la conciliation, ce qu’ a d’ores et déjà rejeté AZALI. Le peuple est averti. C ‘est une affaire comoro-comororienne.
La timide réaction des marchands ambulants à Moroni devrait être le point de départ d’une mobilisation monstre capable de contraindre AZALI à se faire soigner. AZALI doit comprendre qu’une élection n’est possible que lorsque des votants existent.
AZALI doit sortir de son amnésie volontaire pour comprendre que le peuple comorien ne réduit pas à MIDILADJI, MOUSTADROINE, AHAMED JAFFAR, ANDOUDOU, DHOULKAMAL, SOUNHADJ, ANISSI, MAHAMOUD HAFI, IBRAHIM HALIDI et ABDOU OUSSEINE à Anjouan, FAZUL, CHABOUHANE et ANRIFI à Mwali; KIKI, EL BACK, MSAYDIE, MLIVA, LARIFOU à Ngazidja.

La désobéissance civique suivie est le chemin vers la défense de la démocratie. La communauté internationale ne cautionnera pas ce référendum. L’Arabie Saoudite y mettra les moyens pour sa tenue ayant compris la prévention de la montée du chiisme iranien.
Il est grand temps de tout arrêter!

BEN ALI.

4 commentaires sur La folie d’un régime : l’inédit

  1. Azali est un homme à Abattre seul alternatif pour préserver la paix dans ce pays . Peuple comorien , il est temps de se mobiliser pour chasser ce malade mentale de président avant que ça soit trop tard . Nous avons la communauté internationale derriere nous , il est temps d’agir en masse pour donner un médicament à ce fou malade . Et ce n’est ni à l’opposition ni à Sambi ce combat , c’est un combat pour tout le peuple comorien épris de liberté et de justice , de digité , de démocratie pour ce pays , qui risque d’etre entrainé dans la guerre civile , à mort Azali et ses voyous .

  2. azali est un vampire , azali est fou , azali est un sanguinaire , azali est devenu un objet de risée envers les comoriens et le monde entier .les comores sont dans un deuil avec l’arrivée de cet empereur au pouvoir .azali suce le sang des comoriens mais bientôt dieu le punira trés sévèrement .azali et kiki pensent que les comores leur appartient mais ils vont se rendre compte que les comores appartiennent aux comoriens et non pas à des vampires comme eux .notre pays est dirigé par un homme fou , sans dignité , sans honneur , sans scrupule ; sans visage , sans competence , sans politesse , mal eduqué .azali n’est pas un être humain c’est un animal à la peau d’un être humain .

  3. Monsieur Ben Ali tu n’as qu’à descendre dans la rue au lieu de profiter de l’espace que t’offre Comores Infos pour appeler le peuple à la révolte. C’est toi le fou pas Azali qui a décidé contre vents et marées d’aller au bout de sa logique

    • Ahmed Omar je suis pas le porte parole de monsieur Ben Ali , mais je pense que tu es tombée dans le Seau de miel et tu as trop bus, ou si non tu es aveugle et sourd car tout les personnes normal voient bien et savent bien que Azali c’est un drogué , un vrai squisophrene, un président qui dirige les prières dans les mosquées et qui dirige les danses dans les tribunes en plein air veau mieux que notre pays soit dirigé par un bébé que se clochard d’AZALI et sa bande de débile alcoolisé et drogué.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*